12/04/2014

78 % des professionnels de santé jugent négatif le bilan de Marisol Touraine

touraine.jpgPour les professionnels de santé, le maintien de Marisol Touraine au ministère de la Santé constitua l’une des grandes surprises du gouvernement. La déception de l’ensemble des professionnels à son égard est en effet telle qu’il leur était difficile de concevoir qu’en quête de nouvelles adhésions, l’Elysée et Matignon leur imposeraient de nouveau cette responsable politique. (...)

Mais il est dès aujourd’hui certain que le premier bilan de Marisol Touraine l’inscrit au panthéon des « pires » ministres de la santé, si ce n’est le pire. Le sondage réalisé sur notre site tout au long de la semaine dernière confirme en effet que jamais l’action d’un ministre de la Santé n’avait été jugée aussi sévèrement par les praticiens. Ils ne sont que 6 % à considérer son bilan positif (2 % le juge même très positif). La part des mécontents est a contrario très importante : ils sont 38 % à qualifier son bilan de « négatif » et 40 % à le déclarer « très négatif »

Lire la suite sur le Journal international de médecine

07:33 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

04/04/2014

Sida : l’épidémie progresse inexorablement

sida-MPI.jpgLe Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) nous envoie le 1er avril une information sur le sida qui n’a rien à voir avec le poisson du même nom. Nous apprenons que 6400 nouveaux cas de cette maladie ont été découverts en 2012 soit 300 de plus que l’année précédente et 200 de plus que l’année 2010. Il s’agit d’une stabilisation relative dans l’augmentation. Les nouvelles découvertes concernent pour 56 % de cas des homosexuels du sexe masculin : « au cours des dix dernières années la diminution du nombre de découvertes chez les hétérosexuels contraste avec l’augmentation chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ». Passons l’euphémisme…

Lire la suite sur médias-presse.info

08:43 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

La fronde des professions de santé

medecine_afp.jpgGénéralistes, spécialistes, internes, sages-femmes… La fronde des professions de santé a contribué à la défaite de la gauche. Beaucoup redoutent une “étatisation” progressive de la médecine, qui découragerait les praticiens sans profiter aux patients.

« Nous avons entendu le message. Des réponses nationales seront apportées, il faudra des changements », affirmait Marisol Touraine entre les deux tours des municipales. Elle-même n’était pas candidate, mais la sévère défaite de son suppléant à l’Assemblée, qui briguait la mairie de Loches, sonne comme un désaveu. Ministre des Affaires sociales et de la Santé depuis 2012, elle aura bien contribué à la débandade de la gauche, malgré sa discrétion. « Touraine dégringole », titrait le Quotidien du Médecin en janvier : 29 % seulement des médecins interrogés par l’Ifop lui faisaient encore confiance ! Et le journal précisait que sa cote s’était « dégradée plus vite que celle de tous ses prédécesseurs ».

Lire la suite sur Valeurs Actuelles

08:36 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

24/03/2014

Pauvreté : le nombre de bénéficiaires du RSA continue d'augmenter

pauvreté.jpgD'après la Caisse nationale des allocations familiales, le nombre de personnes bénéficiant du revenu de solidarité active (RSA), a augmenté de 7,2 % sur l'ensemble de l'année 2013. Ainsi, à la fin du mois de décembre dernier, ce sont près de 2,3 millions de foyers en France (métropolitaine et Outre-mer) qui bénéficiaient de cette aide de l'Etat.

Lire la suite sur economiematin

07:25 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

22/03/2014

Pourquoi vos parents ne vous donneront plus d’argent

seniors.jpgEn raison de dépenses qui s'accroissent, nombreux sont les retraités qui ne peuvent plus transmettre leurs biens. Et qui se font même aider financièrement par leurs enfants.

Faut-il piocher dans ses économies jusqu'au dernier sou ou résister et léguer malgré tout ? Certains couples ont le luxe d'avoir ce dilemme. Pour d'autres, le choix, celui de la nécessité, s'impose de lui-même. "Aujourd'hui les gens ont peur de céder leurs biens, ils font le calcul, regardent leur niveau de vie et ce qui leur reste pour vivre", reconnaît Gilles Etienne, de Cyrus Conseil, spécialiste en stratégie patrimoniale. En cause ? L'érosion du pouvoir d'achat, la baisse des retraites et l'augmentation de la fiscalité.

Lire la suite sur tempsreel

08:34 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

21/03/2014

Les Français très pessimistes pour leur retraite

retraite.JPGMontant de la pension de retraite, manque d’information….Les Français sont de plus en plus soucieux au sujet de leurs vieux jours. Ainsi, plus de 54% des actifs se disent préoccupés par le sujet (contre 51% en 2012), selon le baromètre annuel réalisé par Harris Interactive pour Deloitte sur « Les Français et la préparation à la retraite ».

Parmi les principaux motifs d’inquiétude, 63% des sondés considèrent que leur future pension ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers et qu’ils devront donc recourir (77%) à des compléments de revenu. 

Lire la suite sur Les Echos

07:04 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

25/02/2014

Les fraudes aux allocations coûtent 58 millions d’euros

pole_emploi_sipa_0.jpgC’est Le Parisien qui a révélé l’information : Pôle Emploi serait très régulièrement victime d’escroqueries. Pour l’année 2013, l’établissement public a enregistré 58 millions d’euros de fraudes. La directrice prévention et lutte contre la fraude à Pôle Emploi déclare dans Le Parisien : «En 2012, la fraude subie s'élevait à 39,3 millions d'euros ».

Lire la suite sur Valeurs  Actuelles

09:23 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

18/02/2014

Les femmes premières victimes de la désintégration sociale

femme pauvreté.JPGLes appels aux 115 ont augmenté de 5% en janvier par rapport à décembre 2013, selon le dernier baromètre mensuel de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars). Si les familles avec enfants et les hommes représentent la très large majorité des demandes (respectivement 47% et 36% ), un phénomène assez nouveau apparaît: le nombre d'appels passé par des femmes isolées pendant le premier mois de l'année a explosé.

Sur les 37 départements étudiés par la Fnars, ces demandes ont bondi de 11%, et même de 24% la nuit à Paris

Lire la suite sur Le Figaro

08:06 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

05/02/2014

La France condamnée pour défaut d'éducation aux enfants autistes

autisme.jpgLe Conseil de l'Europe vient de condamner la France pour ne pas avoir respecté le droit des enfants autistes à recevoir une éducation. Le pays avait en effet ratifié, il y a quinze ans, la Charte sociale européenne, qui le garantit. Dans la décision, que L'Express a pu consulter, les 13 experts indépendants réunis par cette instance de défense des droits de l'homme ont conclu à l'unanimité que, en France, "il y a violation de la Charte sociale européenne révisée en ce qui concerne le droit des enfants et adolescents autistes à la scolarisation en priorité dans les établissements de droit commun, et l'absence de prédominance d'un caractère éducatif au sein des institutions spécialisées". 

Lire la suite sur lexpress

09:01 Publié dans Europe, social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Pour Romero : le sida n'est pas contagieux...

virus sida.jpgL’un des combats de Jean-Luc Romero est la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les défunts porteurs du virus du sida. Grâce aux show-biz, une pétition sur le sujet a recueilli 80.000 signatures, et donc Romero hausse le ton, pour que soit enfin mis un terme à cette « discrimination jusque dans la mort »…

Dans L’Express, il affirme carrément que cette interdiction est absurde parce que le sida n’est pas une maladie contagieuse. Et c’est ce que L’Express met en titre, comme si la sommité Romero avait évidemment raison : « Arrêtons de dire que le sida est contagieux. »

Or il a évidemment tort. Si certains font une distinction entre maladie contagieuse et maladie transmissible (une distinction qui ne change rien au problème), le dictionnaire de l’Académie de médecine ne le fait pas du tout :

 

maladie contagieuse l.f.

Maladie infectieuse susceptible de se répandre dans une population par différents modes de contagion.

maladie transmissible l.f.

→ maladie contagieuse, maladie héréditaire

Lire la suite sur le blog d'Yves Daoudal

08:32 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

04/02/2014

Retraites : les privilégiés du système

Les pensions de retraite du secteur public représentent 90 milliards d'euros en 2014, dont la moitié serait économisée si elles étaient alignées sur celles des salariés du secteur privé. Les syndicats défendent vigoureusement ces privilèges. Se fondant sur une étude biaisée, la classe politique et administrative prétend à tort que ces privilèges n’existent pas. L’alignement des deux régimes, souhaité par une très large majorité des Français, ne serait pas seulement une mesure d’équité. Ce serait aussi un puissant moyen de redressement du pays. C'est le fil directeur de l'intervention d'Alain Mathieu lors du colloque organisé par Contribuables Associés le 21 janvier 2013, sur le thème : "Comment sauver le système français de retraites ?"

Source :contribuables.org

 

 

31/01/2014

Les français peinent de plus en plus à boucler leurs fins de mois

pauvrete.JPGEn France, 5 millions de personnes connaissent des difficultés pour se loger selon l'enquête annuelle de la Fondation Abbé Pierre. Parallèlement, selon un sondage, 1/3 des Français ont des difficultés à boucler leur budget mensuel.

Ces deux études peuvent paraître bien différentes. Et pourtant, il y a bien un point commun entre le rapport de la Fondation abbé Pierre sur le mal logement rendu public ce 31 janvier, et le sondage réalisé pour l'Observatoire BFM Business publié la veille: les difficultés d'une partie des Français à boucler leurs fins de mois. 

Dans le premier cas, la faute en revient aux difficultés à se loger. La Fondation Abbé Pierre indique que 5 millions de Français ont du mal à régler leurs charges de copropriété, rembourser leurs emprunts, payer leur loyer ou trouver un logement près de leur lieu de travail. 

Lire la suite sur La Tribune

 

27/01/2014

Patrons de PME : souffrance au travail et suicides

patron pme.jpgSalariés et patrons sont en permanence opposés. Leur travail respectif est pourtant source de souffrance. Poids des responsabilités, surcharge de travail, stress intense, solitude dans la prise de décision, difficultés économiques constituent autant de motifs d’usure pour les chefs de petites et moyennes entreprises (PME). Malgré ces réalités, leur situation reste négligée. Si plusieurs associations défendent leurs droits, la souffrance au travail des dirigeants de PME n’est toujours pas reconnue en France. 

Lire la suite sur souffrance-et-travail

23/01/2014

Déficit de l’assurance chômage : pas question de s’attaquer aux vrais problèmes.

gouffre.JPGQuatre réunions entre « partenaires sociaux » pour régler le déficit de l’assurance chômage : 40 milliards ou presque à éponger à l’horizon 2017. En quatre fois : 28 janvier, 13 et 27 février, 13 mars. M’étonnerait que ça suffise…

Le déficit de l’UNEDIC est un serpent de mer. Toujours dénoncé, jamais résorbé. Et pour cause : pas question de s’attaquer aux vrais problèmes, c’est-à-dire aux « branches » pourries qui mettent le système en péril.

En effet, à la base d’un régime qui se prétend fondé sur la solidarité, on trouve l’éternelle maladie française : une répartition des charges – ceux qui cotisent – et des profits – ceux qui sont indemnisés – scandaleusement inéquitable.

La dette cumulée du régime atteint actuellement 17,8 milliards d’euros. Si les règles demeurent inchangées, et en se basant sur les prévisions de croissance auxquelles l’ensemble des économistes s’accordent (0,8 % en 2014, puis 1,1 %, 1,4 % et 1,6 % les trois années suivantes), le déficit continuerait à « se creuser de près de 5 milliards par an, pour atteindre 37,8 milliards fin 2017 », lit-on dans Les Échos.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

07/01/2014

Dépenses de santé : le carcan étatique de plus en plus coûteux

cout santé.jpgLe Haut conseil pour l’avenir de l’Assurance maladie (HCAAM) vient de publier son rapport. Plein de jolis graphiques, des projections jusqu’à 2060 (oui, oui, 2060, alors que l’on ne sait même pas quel sera l’état de l’économie nationale à deux ans !) mais toujours pas les chiffres clefs… Les recettes (à peine évoquées page 96 dans un total qui ne représente même pas les deux tiers de la dépense du secteur de la santé) ne figurent pas, si ce n’est sous forme relative en pourcentages, les coûts de fonctionnement de l’administration de la santé – CPAM, CNAM (et le coût de leur « gestion paritaire »), délégations régionales diverses, et multitude des commissions théodules… – ne sont même pas évoqués.(...)

Évoquer le coût de la graisse administrative du système, évoquer une libéralisation du carcan étatique qui pèse sur l’économie de la santé et en détruit l’efficience, pas question ! Évoquer la prise en charge de la prévention, la modification des critères de prise en charge des pathologies, la réservation du système de santé pris en charge par la collectivité à ses ressortissants, de tout cela, il n’est nullement question… Vous n’avez toujours pas lu la liste des membres du HCAAM ?

Le HCAAM, composé d’amis intimes du pouvoir en place a rendu un rapport inutile et fastidieux, générant ainsi une dépense inutile et fastidieuse sur le budget de la santé, dont le seul intérêt est de comprendre ce que le gouvernement nous préparer en matière de politique de santé pour l’année à venir.

08:44 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |