Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2015

On achève bien les médecins !

un-medecin-en-blouse-blanche.jpgLes errances de la détermination du numerus clausus en médecine laissent présager depuis longtemps une pénurie de médecins dès les années 2010. Nous la constatons et la vivons maintenant tous les jours. Ses effets sont d’autant plus dramatiques que les départs en retraite de la génération « baby boom » accentuent la raréfaction des médecins, aussi bien en ville que dans les régions traditionnellement plus désertées.

On croyait que le déficit de la Sécurité sociale allait se réduire magiquement par la réduction du nombre de médecins, le contrôle de plus en plus serré de leurs prescriptions et les contraintes nouvelles qui leur sont imposées chaque jour ! Eh bien, puisque le trou est toujours là, la contrainte doit donc être encore plus forte !

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

08:52 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

20/04/2015

Eoliennes : une étude américaine démontre le mécanisme responsable des effets néfastes des infrasons

eolienne-habitation.jpgIl y a 6 mois, la Royal Society of Medicine publiait une étude permettant d’aider les praticiens à établir le diagnostic des effets sanitaires néfastes de ces éoliennes, les patients n’étant pas toujours conscients des raisons de leurs symptômes. Un rayon de 10km y était retenu. Bien que leur étiologie n’était pas l’objet de l’étude, cette distance, ainsi que les symptômes décrits, évoquent la responsabilité des infrasons dans la survenue de nausées migraines vertiges acouphènes, troubles du sommeil, pression dans les oreilles, tachycardie….

Lire la suite sur economiematin

 

08:17 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

16/04/2015

Retraites : l'inquiétude des Français est fondée

old_people1.jpgLa retraite est d’abord une affaire de démographie et de formation. Comme le disait Alfred Sauvy, les actifs ne préparent pas leurs retraites en versant des cotisations vieillesse – elles sont dépensées par les retraités actuels – mais en préparant correctement un nombre suffisant d’enfants à prendre la relève dans tous les métiers possibles et imaginables.

Lire la suite sur economiematin

14/04/2015

En France, la loi santé place le pays sur «la route de la servitude»

648x415_greve-medecins-manifestation-praticiens-a-lyon.jpgEn France, la loi santé dresse contre elle l’ensemble des médecins libéraux. Mais les patients ne comprennent pas qu’elle aura des conséquences graves pour eux. Tous s’arrêtent à «ce qu’on voit» et qui les intéresse: le tiers payant généralisé. Ils pensent que cela facilitera la vie de tous et l’accès aux soins des plus démunis.

Les Français ont intérêt à se pencher sur «ce qu’on ne voit pas». Les patients ont tout à perdre de la disparition de la médecine libérale. La perte de la liberté d’installation ne mettra pas fin aux déserts médicaux, la perte de la liberté de prescription mettra fin à l’adaptation des soins à chacun, la fermeture arbitraire d’établissements privés mettra fin à la liberté de choix, la création d’un système national des données médico-administratives pour avoir accès aux soins et à l’aide médico-sociale mettra fin au secret médical

Lire la suite sur letemps

08:37 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

10/04/2015

L’enfance, abandonnée à la drogue, est privée d’avenir avec les salles de shoot’

salle_shoot2-235x140.jpgAbsolument formatés, les uns comme les autres, avec le « bac pour tous » avant le « chômage pour tous », les jeunes indignés, « tous drogués », selon les vœux du Peillon pro-légalisation des drogues, partagent le même espoir d’un avenir meilleur, grâce à l’instauration socialiste des salles de shoot’. Grâce à la nouvelle loi « anti-santé », politiquement très opportuniste, des anarcho-nihilistes de la gauche ultra, les enfants pourront découvrir des lieux où « accéder aux drogues », en signe d’ouverture politique aux « djeuns ».

Lire la suite sur médias-presse.info

08:29 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

09/04/2015

La santé, une responsabilité personnelle ou étatique ?

santé.jpgLes inquiétudes vont grandissantes sur le financement de l’ensemble des prestations sociales en France. Le monde de la santé est de plus en plus préoccupé, tous les voyants sont au rouge. La qualité des soins est remise en cause, alors même que la France est en tête des dépenses médicales. Il n’est pas ici le lieu de dresser le bilan, accablant, de notre modèle social à la française. Modèle de moins en moins envié, même si nos gouvernants tentent, contre vents et marées, de nous assurer du contraire. Il faudra bien un jour, nous le savons tous, envisager une réforme, une vraie réforme, de ce fameux modèle.

Lire la suite sur Nouvelles de France

08:58 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

06/04/2015

Les milliers de travailleurs au noir du ministère de la Justice

Dans l’imaginaire collectif, le travail au noir est plutôt réservé au monde du bâtiment ou de la restauration. On en trouve pourtant aussi dans les administrations les plus importantes. Sur les 40 000 collaborateurs réguliers des palais de justice, plusieurs milliers travaillent sans être déclarés. 

Lire la suite sur francetvinfo

10:13 Publié dans Emploi, social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |

03/04/2015

Les députés s’occupent vaillamment de notre poids

pèse personne.jpgAujourd’hui, nous apprenons que l’Assemblée nationale interdit les fontaines à sodas en libre service. Autrement dit, il va falloir abandonner l’idée même de disposer de ces « Free Refill » dans ces endroits de perdition alimentaire que sont les restaurants de hamburgers et autres troquets interlopes à la frite facile. Le motif est simple : même si ces fontaines distribuaient à l’occasion des boissons certifiées sans calories, et même si, a priori, les adultes du pays sont des personnes responsables de leur propre santé, nos parlementaires, nos parents à tous apparemment, ont décidé qu’il ne fallait surtout pas nous laisser trop près du boîtier à bonbons. 

Lire la suite sur Hashtable

31/03/2015

La France championne d'Europe des cotisations sociales, mais pas du salaire

1617536-charges-sociales-en-2015-les-taux-et-les-assiettes-des-cotisations.jpgAu final la France ne se retrouve qu'à la sixième place du classement du prix horaire du travail ce qui n'est pas trop mal même si forcément la compétitivité n'est pas complètement au rendez-vous. Le bon élève de l'Europe, l'Allemagne, n'a elle qu'un coût horaire du travail de 31,4 euros, soit la neuvième position du classement d'Eurostat.
 
La France par contre bénéficie d'un mauvais record et c'est ce contre les patrons ne cessent de s'insurger : la part des cotisations patronales dans le coût horaire du travail. Elles représentent 33,1% du coût horaire, le taux le plus élevé d'Europe. En moyenne, dans la Zone euro, les cotisations patronales représentent 26,1% du salaire et 24,4% dans l'UE à 28.
 
Lire la suite sur economiematin

 

30/03/2015

Marisol Touraine et le vin de France, ou l’hygiénisme (in)sécuritaire

vin.JPGMédias et sociologues s’attardent depuis quelques années sur la notion d’« hédonisme sécuritaire » ; cette thèse prétend qu’une partie de l’électorat de droite a été acquise au progressisme sociétal et au libéralisme économique, mais n’entendrait pas renoncer à sa sécurité et à l’ordre. La campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 fut exemplaire de ce nouveau paradigme politique.

À cette conception droitière répond une conception purement sociétaliste, elle aussi inspirée des États-Unis, et dont le gouvernement se fait aujourd’hui l’écho par son ministre de la Santé, madame Marisol Touraine.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

08:55 Publié dans social santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |