Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2016

Non, les migrants ne payeront pas vos retraites !

immigration.1-JS-588x330.jpg« En rajeunissant la population (par l’immigration), on contribue nécessairement à payer les retraites ». Analyse d’un mythe.

Récemment encore, l’économiste de la Banque Mondiale Hernan Winkel justifiait l’immigration en Europe par l’argument fréquemment répété : « en rajeunissant la population (par l’immigration), on contribue nécessairement à payer les retraites ».

Or, cette affirmation est inexacte : l’État ne peut payer les coûts croissants d’une population vieillissante qu’avec des ressources supplémentaires ; et quel que soit leur âge, les inactifs sans ressources n’en apportent pas.

Lire la suite sur Polémia

Près de huit Français sur dix craignent une explosion sociale

2048x1536-fit_manifestation-contre-loi-travail-degenere-paris-9-avril-2016 (1).jpg«Ça va mieux» disait François Hollande le 15 avril dernier. Un sentiment loin d'être partagé par les Français, 78% d'entre eux redoutent une «explosion sociale», selon un sondage Elabe pour BFMTV diffusé ce jeudi.

Seulement 17% des personnes interrogées sont d'accord avec l'affirmation du président.

Lire la suite sur leparisien

22/04/2016

AME, CMU : la scandaleuse immaturité de l’étatisme bien pensant

ame.pngA l’heure où de plus en plus de nos compatriotes (notamment les smicards, étudiants, classes moyennes, familles nombreuses ou encore retraités) ont des difficultés à se soigner, boucler leurs fins de mois et s’acquitter de leurs impôts (le nombre de recours gracieux est en explosion) il m’a semblé bon de revenir sur deux scandales de l’Etatisme bien pensant de Gauche comme de Droite molle (parmi tant d’autres) : l’AME et la CMU.

Des scandales, si nombreux et toujours plus ruineux pour l’Etat comme pour le contribuable qu’il fallait bien quelques remboursements d’impôts et avoir la volonté d’instaurer le tiers payant généralisé aux visites chez le médecin pour tenter de faire passer la pilule.

Lire la suite sur Nouvelles de France

20/04/2016

La gauche relance l’État-providence pour avoir la paix sociale

panneau-état-providence-liberté.jpgL’État-providence demeure l’arme préférée de la gauche de gouvernement pour acheter et préserver la paix sociale (surtout à l’approche d’une année électorale cruciale). Le week-end dernier vient d’en donner une nouvelle preuve, avec une petite odeur de clientélisme.

Les médias subventionnés adorent répéter en boucle toutes les vertus de la Nuit Debout. Pour le gouvernement, ce mouvement pourrait constituer une menace dans la mesure où il est partiellement nourri par la contestation contre la loi El-Khomri. Il n’en fallait pas plus pour que le gouvernement relance l’expansion de l’État-providence.

Ainsi, le rapport Sirugue (du député par ailleurs rapporteur de la loi El-Khomri) propose d’ouvrir la perception des minima sociaux aux jeunes dès 18 ans. Face à la contestation, l’allocation !

Lire la suite sur Contrepoints

18/04/2016

Dépénalisation du cannabis : l’actualité du business pourri de Georges Soros

maxresdefault1-600x360.jpgIls ne se cachent même plus ! Le secrétaire d’État Jean-Marie Le Guen revient à la charge pour faire avancer par la Loi les projets commerciaux du crime organisé. Tous les mots sont pesés. L’initiative législative et médiatique de J.M. Le Guen pour faire avancer la dépénalisation des drogues pose quantité de questions au bout desquelles émerge un véritable scandale d’État.

Lire la suite sur 24heuresactu

08/04/2016

France: les futures pensions de retraite pourraient baisser de 18%

retraite-300x169.jpgLes futures pensions de retraite pourraient baisser de 18%. Conséquence de l’accord trouvé en octobre pour sauver de la faillite les régimes de retraite complémentaire des salariés et des cadres.

Travailler plus pour gagner plus. Du côté des retraités, c’est plutôt cotiser autant, mais toucher beaucoup moins. L’accord sur les caisses de retraite complémentaire (Agirc et Arrco) signé en octobre dernier pénaliserait les assurés : entre 4,5% et 18% de baisse pour leur pension selon les générations.

Lire la suite sur businessbourse

Légaliser la drogue ?

reglementdecompte-1024x456.jpgUn règlement de comptes a, une fois de plus, eu lieu à Marseille, à la Cité Bassens. Trois personnes qui regardaient le clasico Barcelone Real à la télévision ont été assassinées dans un magasin. Il semblerait que l’une des trois soit étrangère au trafic de drogue qui sévit dans les quartiers nord de la cité phocéenne et qui est à l’origine des meurtres qui y sont commis régulièrement : 10 depuis le début de l’année, 19 en 2015, 18 en 2014.

Lire la suite sur Nouvelles de France

Défis et perspectives d’une population mondiale vieillissante

Fotolia_PersonneAgee_S.jpgUne étude, récemment publiée par le Bureau du recensement américain, indique qu’à l’horizon de 2020, la population âgée de plus de 65 ans, au niveau mondial, sera plus nombreuse que la population des enfants de moins de 5 ans. Elle représentera 17 % des habitants de la planète contre 8,5 % à ce jour.

Ce processus de vieillissement à l’échelle mondiale s’explique de deux façons :

Lire la suite sur alliancevita

06/04/2016

Allons-nous devoir "exporter" nos personnes âgées ?

maison de retraite.JPGUne maison de retraite coûte cher, très cher: 21 096€ chaque année! C’est le chiffre officiel du Ministère des Affaires Sociales et de la santé paru dans une enquête intitulée: qui paie quoi? Ainsi les frais de séjour en maison de retraite se montent par mois à 1713€ pour l’hébergement et 458€ pour la dépendance. Les résidents touchent anéantis un montant moyen d’aides de 413 € par mois qui correspond à 292€ d’APA, 69€ d’aides au logement et environ 53€ de réduction d’impôt. Il reste donc à payer 1758€ par mois! Mais qui peut payer ce montant quand on sait que la retraite moyenne est de 1160€? 

Lire la suite sur seniorenforme

05/04/2016

Loi travail : que prévoit la dernière mouture du texte négocié ?

a-LOI-TRAVAIL-EL-KHOMRI-640x468.jpgLa ministre du Travail Myriam El Khomri "savait que ça allait être dur", a-t-elle confié hier, jeudi 24 mars, sur l'antenne de France Info, le matin du jour où son texte a été présenté en Conseil des ministres.

Voici les principales propositions contenues dans la loi remaniée :

- le licenciement économique sera facilité, mais Matignon a annoncé que le juge pourra vérifier que les multinationales n’organisent pas artificiellement leurs difficultés économiques sur le territoire français pour licencier. 

Lire la suite sur economiematin