Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2017

Le dangereux programme du candidat Macron S’il est appliqué, les classes moyennes seront laminées

macron-en-marche-programme-presidentielle-660x400.jpgIl suffit d’écouter les Français pour connaitre leurs principales préoccupations, finalement assez simples : chômage et baisse des revenus, immigration, éducation, justice et sécurité, lourdeur de la pression fiscale et donc des dépenses publiques, système social pléthorique et désordonné.

Sur tous ces sujets majeurs, peu ou pas de propositions sérieuses.  Rien sur la justice, rien sur l’immigration (et comment cela intéresserait-il Macron qui a félicité Merkel d’avoir ouvert largement ses frontières ?), aucune réponse aux attentes des « travailleurs pauvres », immigrés compris, qui ont le sentiment frustrant d’être moins bien traités que les assistés. Rien par ailleurs sur la famille et la politique familiale –  et donc aucune perspective de revenir sur sa destruction par les socialistes

Lire la suite sur Causeur

08:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

21/04/2017

La consternation des Vénézuéliens de Paris face à Mélenchon

vénézueliens paris.jpgLe candidat de la France insoumise érige le régime chaviste en modèle et a inscrit l'adhésion de la France à l'Alliance bolivarienne pour les Amériques dans son programme.

Alors que l'opposition vénézuélienne défile en masse dans les rues de Caracas pour demander l'organisation d'élections, de nombreux Vénézuéliens parisiens s'offusquent des déclarations de Jean-Luc Mélenchon sur leur pays. Ils dénoncent les contre-vérités exprimées par le candidat à la présidentielle

Lire la suite sur lefigaro

13/04/2017

Ca fait mal la vérité : 80% des collabos de la Seconde Guerre mondiale venaient de la gauche

vel d'hiv.jpg« Eh oui, ça fait mal, la vérité dérange » explique le Rabbin Haïm Harboun au début d’un article au ton visiblement irrité par la façon dont la gauche morale réécrit sa propre histoire.

« Il est temps que l’on lève le voile posé par les historiens des années 70 et 80 qui se sont largement employés à revisiter l’histoire pour sauver leurs meubles ! » déclare Haïm Harbour.

Le Rabbin Harboun cite ici Simon Epstein, l’économiste et historien, auteur entre autres de “Un paradoxe français*”.

Extraits choisis.

Mensonge de gauche n°1 :

Les collaborateurs pendant la seconde guerre mondiale étaient majoritairement à l’extrême droite. C’est tout l’inverse. La majorité des premiers résistants était issue de l’Action Française qui prônait le “nationalisme intégral” et était germanophobe.

Lire la suite sur dreuz.info

11/04/2017

« En finir avec l'indulgence attendrie envers l'extrême gauche »

poutou.jpgQuestion simple, empirique: quel camp politique, quel versant idéologique incarne, aujourd'hui, la brutalité et l'intolérance?

Qui, dans les meetings électoraux, organise des concerts de casseroles, des jets d'oeufs et de farine? Qui empêche les candidats d'accéder à leur salle de conférence?

Réponse: la gauche. Celle qui se réclame de la liberté et de la démocratie universelle

Qui souhaite la mort d'un président démocratiquement élu au suffrage populaire? Réponse: Laurent Ruquier, préposé d'une chaîne du service public audiovisuel et Guy Bedos, artiste et moraliste. Tous deux très attachés à la gauche et à la démocratie universelle.

Qui conteste dès le lendemain les résultats des consultations populaires, aussi bien en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Serbie, qu'à Notre-Dame des Landes? Réponse: la gauche et l'extrême gauche, extrêmement attachées à la volonté populaire.

Lire la suite sur lefigaro

09:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

10/04/2017

«Les Français veulent qu'on leur parle de la France !»

FranceFlag_svg.pngNous vivons sous la coupe terrible d'un économisme légitimé par les sondages: la première préoccupation des Français, c'est l'emploi, etc…Peut-être. Mais cela ne devrait pas dispenser de nous interroger sur notre avenir comme nation et sur la société dans laquelle nous voulons vivre. Un signe devrait nous alerter: il est très peu question de l'Ecole et toujours sous l'angle de son adaptation aux besoins de nos entreprises. Bon sang, la langue française est en danger en France, cela mérite mieux que des pétitions de principe!

Lire la suite sur lefigaro

03/04/2017

Comment la présidentielle réalise le scénario dont on ne voulait surtout pas

dessin-contrepoints063-235x223.jpgAprès cinq ans de déclin hollandiste, on avait rêvé un scénario de sursaut. Face à l’érosion française qu’on constate sur tous les fronts (sociaux, économiques, culturels, scolaires), face à ce lent déclin du pays comme un vieux rafiot qui s’enfonce dans les eaux sans qu’on n’y prenne garde (et un jour on a les pieds mouillés, on se demande pourquoi), on attendait un débat, un affrontement idéologique, une controverse sur les moyens d’en sortir.

Et patatras… rien de tout cela, mais un déluge d’immondices et de promesses gratuites faites au petit bonheur la chance dans l’espoir de séduire qui les agriculteurs, qui les entrepreneurs, qui les enseignants.

Lire la suite sur Contrepoints

28/03/2017

Quand la transparence s'arrête devant la porte du candidat socialiste Macron

macron.jpgLa HATVP vient de répondre à l’association : dormez braves gens, tout est prévu.

«Les points soulevés ont fait l’objet d’un examen attentif de la Haute autorité» a répondu l’institution morale, qui a dit-elle mis en œuvre les contrôles prévus aux articles 5, 6 et 9 de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013.

La Haute Autorité ajoute que :

Ces contrôles «n’ont révélé aucun élément de nature à remettre en cause le caractère exhaustif, exact et sincère de la déclaration de M. Emmanuel Macron».

Lire la suite sur dreuz.info

08:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

24/03/2017

Copinage et recasage : les deux mamelles de la République

Republique-exemplaire.jpgOn sait depuis longtemps que les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. Rien d’étonnant, donc, à ce que la promesse faite en 2012 par François Hollande d’une « République exemplaire » sans copinage, nominations de complaisance ou recasage de proches dans des placards dorés, soit restée lettre morte.

Ainsi depuis plus d’un an, le président passe-t-il le plus clair de son temps, entre deux voyages à l’autre bout du monde, à chercher des nids douillets pour les membres de son équipe rapprochée qui ont peu à peu quitté l’Elysée. Et à user de son pouvoir pour trouver de confortables promotions à ses différents ministres qui, dans moins de deux mois, auront quitté leur gruyère à moins que le syndrome Le Roux ne se répète.

Lire la suite sur lesobservateurs

08:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Les attentats de Londres et le déni des candidats à la présidence française face à l'islamisme

attaque-attentat-parlement-londres.jpg[...] si avoir peur est rationnel, au vu de la nature du totalitarisme que nous affrontons, c'est le sentiment d'abandon que nous ressentons après chaque attentat qui devient véritablement destructeur[...]

On ne peut empêcher l'Etat islamique de choisir l'Occident et l'Europe pour ennemi, mais on peut et on doit exiger de ceux qui nous représentent de prendre la mesure du totalitarisme que nous affrontons, de l'horreur de ses méthodes et de la folie qu'il y a à croire qu'en cédant à ses revendications et en pratiquant des «accommodements raisonnables», nous serons épargnés. [...]

Lire la suite sur figarovox

08:21 Publié dans Islam, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

22/03/2017

Hollande et le triomphe de l’iniquité

hollande-pinocchio.jpgS’il y a une chose que je retiendrai du funeste quinquennat Hollande, c’est bien le « deux poids, deux mesures ».

Il est vrai que tout n’est pas de sa responsabilité. L’idéologie soixante-huitarde y est pour beaucoup, avec son lot de « discrimination positive » et son lot de juges rouges issus du Syndicat de la Magistrature se flattant de « rééquilibrer » la justice en donnant systématiquement tort aux « nantis » (et, pour eux, c’est être un « nanti » que d’être un ouvrier blanc) – c’est-à-dire, dans le jargon révolutionnaire, se vantant de pratiquer une justice de classe.

Mais, enfin, le candidat Hollande ne nous avait-il pas asséné qu’il voulait être jugé sur ce qu’il aurait fait en 5 ans pour la jeunesse et la justice ?

Lire la suite sur Les 4 Vérités

08:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

21/03/2017

On a tout essayé … sauf moins d’Etat

code.jpgQuelle paradoxe de voir que pratiquement tous les candidats à la présidentielle proposent encore plus d’Etat dans un pays où celui-ci phagocyte 57 % de la richesse nationale ! Et où nous avons essayé toutes les recettes sauf celle qui recommande moins d’Etat !

Même parmi les analystes, même dans de nombreux médias, on invoque l’interventionnisme étatique pour sortir la France du pétrin (une récente Opinion publiée dans Le Figaro s’intitulait « Moins d’Etat » ? Séduisant mais trompeur ». Bizarre lorsque l’on sait que le pays croule sous le poids des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires.

Lire la suite sur irefeurope

20/03/2017

Débat sur TF1 : mais où sont les petits candidats ?

debat-presidentiel-les-petits-candidats-auront-droit-des-interviews.jpgL’article 7 de la Constitution de 1958 assoit, entre autres choses, la légitimité du Président de la République en ce qu’il est élu au suffrage universel direct et qu’il a nécessairement remporté la majorité absolue des suffrages exprimés, puisque l’article limite à deux le nombre de candidats au second tour.

Par ailleurs, et c’est le point auquel nous nous attacherons le plus ici, cet article 7 aborde le cas des candidats se présentant à l’élection présidentielle. Il y est uniquement fait référence aux candidats. Sans distinction. Les plaçant dès lors tous sur un pied d’égalité.

Lire la suite sur Contrepoints

17/03/2017

Ce gouvernement socialiste qui instrumentalise la justice…

justice.jpgJean-Yves Le Gallou, dans Minute, fait l’hypothèse suivante :

« Imaginons qu’il y ait une élection présidentielle en Russie et que, tous les deux jours, l’un des deux principaux candidats d’opposition, ou les deux, soit perquisitionné, convoqué chez les juges, mis en examen ou que ses proches se trouvent dans cette situation. Évidemment, l’ensemble des médias mondiaux […] crierait à l’atteinte à la démocratie. »

« Sauf que ce que je viens de décrire ne se passe pas […] dans la Russie de Vladimir Poutine mais se déroule actuellement dans la France de François Hollande. » L’ancien député poursuit : « La séparation des pouvoirs exige que le pouvoir judiciaire reste dans son lit et qu’en tout cas, en période électorale, il fasse preuve d’un minimum de retenue. »
 
Lire la suite sur Boulevard Voltaire

14/03/2017

Une pétition réclamant la mise en examen de Macron prend de l’ampleur

degage.jpgUne pétition mise en ligne vendredi par David Van Hemelryck (collectif « Hollande Démission »), a récolté en deux jours 10 000 signatures et compte bien en récolter 100 000 dans les jours prochains.

Ce polytechnicien de 34 ans, patriote et pilote qui avait été en 2013 à l’initiative de l’opération « Hollande Démission » compte sur vous, chers lecteurs, pour mettre en échec l’énorme manipulation des socialistes et de leurs complices qui poussent à la candidature Macron et pour dénoncer les scandales de corruption liés à sa personne que les médias tentent de vous cacher et que Dreuz est un des seuls à publier.

Lire la suite sur Dreuz.info

08:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

13/03/2017

Le bilan catastrophique d’Emmanuel Macron au ministère de l’économie

2048x1536-fit_emmanuel-macron-visite-saint-ouen-juillet-2015.jpgIl est étonnant de constater qu’aucun journaliste n’interroge le candidat d’En Marche ! sur le bilan de sa seule expérience comme si Emmanuel Macron n’avait jamais eu l’occasion de faire ses preuves et qu’il tombait de nulle part.

Pourtant, Emmanuel Macron est aux côtés de François Hollande depuis le début.

D’abord en tant que conseiller sur les questions économiques puis en tant que ministre de l’économie.

Le chouchou des médias a donc largement contribué au bilan économique du quinquennat et le moins que l’on puisse dire est qu’il est peu glorieux :

Lire la suite sur info24

08:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

10/03/2017

Les cocus du Trocadéro ou Fillon l’indécrottable du système ?

Les-cocus-du-Trocadero_visuel.jpglls étaient venus, sous la pluie. Certains s’étaient levés tôt pour prendre le train ou le bus du fin fond de cette France qu’il leur jurait, main sur le cœur, larme à l’œil, représenter, lui le sarthois de Solesmes et des rillettes. Ils ont bousculé une seconde fois le système qu’il avait déjà taclé aux primaires, en venant se masser drapeaux tricolores en mains sur cette place débordante de toutes parts. 

Ils étaient exaspérés de voir qu’une fois encore depuis des décennies, les élites auto-proclamées, voulaient leur voler cette France qu’ils bâtissent jour après jour de leur labeur, cette nation phare de l’Occident comme de l’Orient qu’ils inscrivent dans l’histoire par leur famille, cette terre qu’ils ont hérité de leurs parents pour la transmettre à leurs enfants et qui a toujours su accueillir ceux qui en avaient besoin. Ils sont venus constituer le rempart vivant de leur 200 000 personnes, au nom de millions d’autres, silencieux ou non, à la dictature du système qui les étouffe, les méprise et pour tout dire les hait, mais qui tremble de perdre son emprise totalitaire sur ces vaux qu’ils ont appris à contourner.

Lire la suite sur libertepolitique

08:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Nous vivons le temps de la disparition de la classe moyenne.

3425-vaulx-en-velin_5803395.jpgJe vous le confirme: nous vivons le temps de la disparition de la classe moyenne. En France, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. C'est là le grand événement politique, sociologique, culturel des dernières décennies, et nous faisons comme si cette classe moyenne existait toujours. Je vois bien l'intérêt: continuer d'y ranger artificiellement "deux Français sur trois" - pour reprendre la fameuse estimation de Giscard - permet de prétendre que les politiques menées depuis trente ans n'ont finalement pas trop échoué... Comme si, bon an mal an, elles avaient profité à la majorité, et dysfonctionné seulement "à la marge", en banlieues ou chez les ruraux, par exemple

Lire la suite sur lexpress

Macron : en marche vers un scandale Servier

macron servier.jpgPendant que la presse tente de relancer le feuilleton Fillon, c’est un tonnerre de silence qui a accueilli la révélation, ce week-end, du scandale Macron-Servier. Le laboratoire commercialisant le Mediator, et connu pour ses techniques occultes de lobbying, s’avère être l’inspirateur principal du volet « santé » du programme d’Emmanuel Macron, via un « expert » grassement rémunéré.

Lire la suite sur mediapart

08/03/2017

“L’assassinat judiciaire”, dernière technique du coup d’Etat

fillon-justice-manifestation-casserole-candidat-640x400.jpgEn 1931, dans un maître-livre, Malaparte montrait que la Technique du coup d’Etat avait évolué et s’était perfectionnée avec les âges. A quelques exceptions près et malgré leur efficacité, l’évolution des sociétés et des mœurs politiques avait fini par rendre obsolètes – au moins dans les pays développés occidentaux- les méthodes expéditives, comme l’assassinat pur et simple (quoi que : Robert Kennedy…) ou le coup de force aveugle avec mitraillage des opposants. Même en leur temps, des individus aussi brutaux et peu recommandables qu’Hitler ou Mussolini l’avaient compris. Bien sûr, on a longtemps continué à envoyer des militaires faire la besogne, mais il fallait désormais habiller le pronunciamiento d’un minimum de formes, au plus près possible de la légalité

Lire la suite sur Causeur

08:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

07/03/2017

De sérieux doutes apparaissent sur la probité du candidat du système Emmanuel Macron

emmanuel-macron-lance-son-mouvement-politique.jpgAlors que la polémique autour de François Fillon bat son plein, des doutes commencent à apparaître sur la sincérité de la déclaration de revenus d’Emmanuel Macron, candidat du système, étrangement épargné jusqu’à présent par les médias de l’oligarchie. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a ainsi été saisie par plusieurs représentants associatifs.

Les doutes émis par ces citoyens en colère concernent la déclaration de revenus et de patrimoine faite par Macron le 24 octobre 2014, suite à sa nomination comme ministre de l’Economie le 26 août 2014. Ils pointent le fait que Macron a perçu entre 2010 et 2013 plus de 3 millions d’euros de revenus. Or, sa fortune nette déclarée en 2014 était de 150 000 euros environ. C’est peu de dire que la disproportion entre ces deux chiffres interroge.

Lire la suite 

09:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook