Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2017

Dictature Merkel : la police des tweets perquisitionne chez 36 citoyens allemands!

rocker-polizei-588x317.jpgLes régimes communistes s’appelaient « démocraties populaires ». Ils n’étaient ni démocratiques ni populaires. Les régimes mondialistes européens se prétendent des « démocraties libérales » : ils ne sont ni démocratiques (l’opinion y est très mal représentée) ni respectueux des libertés (de ceux qui refusent la bien-pensance). Les régimes mondialistes et immigrationnistes ne tiennent que par un appareil sans faille de propagande (les grands médias), une censure croissante (des réseaux sociaux notamment), une répression policière et judiciaire de plus en plus vive (de toute « déviance » de la pensée)

Lire la suite sur Polémia

21/06/2017

Censure et flicage au menu de la nouvelle Assemblée

o-CENSURE-facebook.jpgJe disais, voici quelques semaines, que je craignais fort pour nos libertés publiques dans les mois à venir.
Plusieurs éléments sont venus confirmer mes craintes.

Le premier élément tient à ce que j’ai appris récemment, de nos amis de l’Ojim (Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique).

J’ai découvert, en « farfouillant » sur leur site, que Google, Facebook et les « géants » (progressistes, comme de bien entendu !) du web finançaient un certain nombre d’opérations du type « Decodex » – la fameuse arme de délation massive du « Monde », quotidien parfaitement « objectif », comme chacun sait.

Mais, à ce jour, les conditions et les montants de ce financement demeurent inconnus.

Conséquence de ces liens de plus en plus étroits entre les géants du web et les médias dominants, la censure s’installe doucement sur la toile.

Lire la suite sur les4verites

15/06/2017

L’Union Européenne met en place la censure instantanée des réseaux sociaux

censure.jpgUne série de médias sociaux, dont Google, Facebook, Twitter et YouTube, ainsi que le géant des logiciels Microsoft, ont signé fin mai le code de conduite de la Commission européenne, dans lequel ils s’engagent à bloquer ou supprimer dans les 24 heures les messages qui inciteraient « à la violence et à la haine ».

Outre l’effort de censure de masse évident qu’entreprend la bureaucratie bruxelloise, cette évolution signe la privatisation de la liberté d’expression. Les entreprises peuvent désormais censurer, en dehors de tout cadre judiciaire – cadre déjà attentatoires à cette liberté -, sans avoir à rendre de compte.

Lire la suite sur Wikistrike

23/05/2017

Les manigances de la superclasse mondiale

conseil-administration-w-588x300.jpgLes élections présidentielles françaises de 2017 montrent en effet que l’oligarchie est en passe de franchir une nouvelle étape dans la confiscation de la souveraineté populaire en Europe.
Le vote britannique pour le Brexit et l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis ont constitué une grave alerte pour la superclasse mondiale : car ces votes ont montré, dans les deux pays qui ont été à l’origine du mondialisme contemporain, que la population rejetait désormais la politique menée par l’oligarchie. Comme l’illustre aussi la progression continue des votes en faveur des mouvements populistes et identitaires en Europe.

Lire la suite sur polémia ici et ici

22/05/2017

Pour la liberté d'information : décodons le Décodex

03/05/2017

Car Lang, invité de Face à Face, magazine d’information bimensuel du Parti de la France.

01/05/2017

Ingrid Riocreux : « La campagne présidentielle a renforcé la fracture entre médias et opinion »

medias.jpg[...] Les grands médias nous mettent en garde contre les «fake news» qui circulent sur internet. Mais ce que les gens échangent, sur les réseaux sociaux, ce sont surtout des impressions, des sentiments: «ils nous méprisent», «ils nous disent comment penser», «ils nous prennent pour des idiots», etc. Les gens ne commentent pas uniquement le contenu du discours médiatique, ils disent ce qu'ils éprouvent face à une attitude, à un ton, et l'on aurait tort de négliger cela.

Lire la suite sur lefigaro

10/04/2017

Après l’attentat en Suède, l’article ignoble du journal Libération: «On sait qui seront les victimes au long terme: les musulmans»

papier-journal-poubelle-448x293.jpgL'inversion immonde de ce journal dépasse tout ce qui est permis en terme de décence.

Bien entendu, les "sales kouffars" qui ont accueilli, formé dans leurs propres écoles, financé toutes ces immigrations et qui viennent de subir un attentat sont désignés comme les salauds de demain.

De surcroit, ce journal se garde bien de remettre en question la propagande multiculturelle, le mépris des dirigeants européens qui imposent ce multiculturalisme ou simplement d'évoquer ces zones de non droit qui gangrènent la Suède.

En aucun cas, l'islam n'est tenu pour responsable de ces actions, malgré les textes islamiques très clairs qui exigent la soumission des non musulmans.

Lire la suite sur lesobservateurs

07/04/2017

Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française

presse.jpgDix milliardaires ont pris le contrôle d’une grande partie des médias français. Ces oligarques, venus du BTP, de l’armement, du luxe ou de la téléphonie, ont accaparé les grands quotidiens nationaux, les chaînes de télévision et les radios, pour asseoir leur influence. Avec à la clé, conflits d’intérêts, censures, pressions, licenciements, ingérence malsaine… Cette concentration des moyens de production de l’information entre les mains de quelques uns met en péril l’indépendance de la presse dans notre pays. Et porte ainsi atteinte au fonctionnement démocratique. Comment garantir la liberté de l’information et le pluralisme de la presse ?

Lire la suite sur wikistrike

28/03/2017

Grave dérive autoritaire: Proposition de loi pour punir d’un à cinq ans de prison les auteurs de « fake »….

liberté d'expression.pngQuels critères définiront les « fausses nouvelles » et qui aura en charge, en son « âme et conscience » de juger ce qui est vrai ou faux ? Le plus inquiétant c’est que la vis se serre un peu plus tous les jours, envers les petits sites comme les notre, qui diffusent et reprennent des articles, gratuitement, bénévolement, sans être contrôlés, ni corrompus par personne, ni bénéficiaire de l’argent public. Ça ne convient pas à ceux qui manipulent délibérément leurs infos.

Lire la suite sur lesmoutonsenragés

24/03/2017

La semaine de la presse à l’école : champ ouvert à la propagande

semaine-ecole-588x304.jpgLe Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI) est un organisme du ministère français de l’Education nationale chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif.

Il se donne pour objectif « d’apprendre aux élèves à lire, à décrypter l’information et l’image, à aiguiser leur esprit critique, à se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie ».

Lire la suite sur Polémia

Quand Beauvau met le RAID au piquet pour... un livre sur le Bataclan

raid.jpg[...] Et pendant ce temps là, alors que l’état d’urgence se prolonge en France et que les services de renseignement britanniques et américains sentent poindre la menace, la Place Beauvau, elle, se concentre sur un livre. Oui, vous avez bien lu : un livre. [...]

Un livre dont le projet avait été validé (oralement) par le service de communication de l’Intérieur, avant que le manuscrit n’obtienne le feu vert du chef du RAID, Jean-Michel Fauvergue, à la veille de sa publication au mois d’octobre dernier (chez Albin Michel). Sauf que ces vérités n’ont pas plu à tout le monde et que le ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve a aussitôt sommé le directeur général de la police (DGPN), Jean-Marc Falcone, de sévir.

Lire la suite sur Marianne

20/03/2017

Débat sur TF1 : mais où sont les petits candidats ?

debat-presidentiel-les-petits-candidats-auront-droit-des-interviews.jpgL’article 7 de la Constitution de 1958 assoit, entre autres choses, la légitimité du Président de la République en ce qu’il est élu au suffrage universel direct et qu’il a nécessairement remporté la majorité absolue des suffrages exprimés, puisque l’article limite à deux le nombre de candidats au second tour.

Par ailleurs, et c’est le point auquel nous nous attacherons le plus ici, cet article 7 aborde le cas des candidats se présentant à l’élection présidentielle. Il y est uniquement fait référence aux candidats. Sans distinction. Les plaçant dès lors tous sur un pied d’égalité.

Lire la suite sur Contrepoints

Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France

16/03/2017

Manipulations autour d'un sondage sur la sortie de l'Euro

euro.jpgGrande nouvelle sur les écrans : les Français sont aux 3/4 contre une sortie de l’Euro.

L’affaire est entendue, n’en parlons plus.

D’ailleurs le le Président l’a dit, « L’Euro est irrévocable« , je parle de Mario Draghi, le Président de la Banque Centrale Européenne.

La seule chose que je croyais irrévocable, c’était le passage, tôt ou tard, de la grande faucheuse et du contrôleur des impôts… J’avais oublié l’Euro de Mario.

Mais justement pour les récalcitrants comme moi, la presse a eu la bonté de regarder la question objectivement et après analyses contradictoires approfondie, la réponse est sans appel : Sortir de l’Euro c’est trop horrible.

Lire la suite sur Levaillantpetiteconomiste

Allemagne : 5 millions d’€ d’amende pour un message « raciste » (opposé à la politique migratoire !)

merkel.jpgNe sachant pas comment réagir face à la « libération de la parole raciste » (NDCI : l’opposition à une politique migratoire suicidaire) sur les réseaux sociaux, le gouvernement allemand a trouvé son credo : flicage, suppression et répression. A noter que les messages « dont la légalité est discutable », doivent également être supprimés sous une semaine ! On peut craindre que, sans décision de justice pour venir « éclairer » la censure, les grandes multinationales (Facebook, Google, Twitter etc…) n’hésiteront pas à supprimer tous les messages opposés à l’accueil du tiers-monde en Europe

Lire la suite sur contre-info

13/03/2017

Allemagne. La langue de bois officielle édulcore les attentats terroristes.

dusseldorf.JPGAlors que les attentats à l'arme blanche se multiplient, les communiqués de la police les attribuent presque systématiquement à des individus "souffrant de troubles psychiques" et évitent soigneusement de mentionner qu'il s'agit de musulmans. On prétend aussi à chaque fois, en dépit du bon sens, qu'il ne s'agit pas d'"actes terroristes". Un des plus récents exemples est le crime de Düsseldorf, où l'on a même caché le fait qu'il s'agissait d'un ressortissant du Kosovo musulman et parlé d'un citoyen de la Yougoslavie, qui n'existe plus depuis presque un demi-siècle. Le plus lu des quotidiens d'Allemagne, la Bild-Zeitung, se demande maintenant si cette édulcoration des actes terroristes est vraiment du fait de la police où si elle n'est pas systématiquement ordonnée par le gouvernement.

Lire la suite sur Les Observateurs

09/03/2017

Quand Libé et la pub mettent les migrants à la place des Français

libe-refugies-couv.jpgL’édition spéciale tient parole avec en couverture « Le Libé des réfugiés » (la confusion réfugiés/migrants/clandestins est soigneusement et constamment entretenue). L’éditorial sous double signature annonce la couleur « La France vue par les réfugiés », ceux ci sont en position de juges et pourront distribuer bons et mauvais points. Remarquons que certains de ces « réfugiés » sont bien incertains.

Lire la suite sur l'observatoire des journalistes

01/03/2017

Me Frédéric Pichon : « La gauche, depuis 1793, est intrinsèquement totalitaire »

censure_1-600x360.jpgEn quoi l’éventuelle condamnation de Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine et convoquée le 1er mars prochain devant la 17e chambre, serait-elle un cap franchi dans la restriction de la liberté d’expression en France ?

Me Frédéric Pichon : Jusque-là, la loi Pleven n’était censée réprimer que la provocation à la haine supposée contre les personnes à raison de leur religion ou de leur race. On pouvait en revanche critiquer les religions. Mme Tasin est poursuivie pour avoir critiqué l’islam. On franchit donc un cap dans cette affaire puisque c’est la possibilité même d’émettre des avis critiques sur l’islam qui pourra être poursuivie. Ce qui est particulièrement grave.

Lire la suite sur novopress

23/02/2017

Lettre ouverte aux journalistes : «Et si vous redécouvriez le pluralisme?»

1-presse-pluralisme--588x315.jpgBeaucoup de journalistes sont malheureux. Ils ont l’impression – plutôt juste, d’ailleurs – d’appartenir à une profession détestée.

Les plus sots ont décidé de s’en prendre à la réinfosphère, aux médias alternatifs et aux réseaux sociaux qui leur ont fait perdre le monopole de l’information. Au lieu de se remettre en question, ils réagissent comme des chauffeurs de taxi furieux de la concurrence d’Uber et des chauffeurs privés. C’est stupide. Ce n’est pas en labellisant les sites des médias officiels de pastilles vertes qu’on les crédibilise: bien au contraire! A la fin de l’Union soviétique la Pravda arborait la pastille verte pendant que les auteurs des samizdats étaient marqués au fer rouge. Cela n’a pas suffi à sauver le régime communiste.

Lire la suite sur Polémia