Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2017

La défense solaire c'est avec un parasol ?

BFMTV mélange la défense sol-air et solaire. Au choix : soit le soleil tapait sur la tête des journalistes, soit c'est une façon de montrer que l'armée n'a plus d'argent :

Cela montre le peu de sérieux et de professionnalisme de ceux qui se disent "journalistes"... !

Source : le salon beige 

 

02/01/2015

Les voeux de Hollande...

Je vous ai préparé une petite collection des meilleurs tweets en réaction au bureau désespérément vide que François Hollande a présenté au monde ce 31 décembre au soir...

Comme dirait le patron de la rédac’ de Boulevard Voltaire :« Mais Robin, ceci n’est pas un édito ! ». Certes. Mais une bonne séance de rire n’est pas à négliger en ces temps un tant soit peu secoués… C’est vrai, quoi… supporter les longues minutes de François Hollande fixant de ses yeux de fou son prompteur, ça nécessite une telle force, il faut bien un peu de détente après l’épreuve.

Alors je vous ai préparé une petite collection des meilleurs tweets en réaction au bureau désespérément vide que François Hollande a présenté au monde ce 31 décembre au soir. Un bureau si grand, si vide, qu’il était comme un énorme appel à la moquerie. Et cet aspect a vraiment bien fonctionné !

Lisez plutôt…

 

Suite et source : boulevard Voltaire

22/12/2014

La blague du week-end...

humour année prochaine

Source : maviemonargent

06/03/2014

Cérémonie des Bobards d’Or, le mardi 11 mars 2014...

 Désormais bien établie dans le paysage de la réinformation, cette cérémonie satirique distingue les journalistes les plus habiles à désinformer pour servir le Système. Et cette année 2013 a été chargée ! De nouvelles catégories ont d’ailleurs été créées, l’imagination des médias pour donner une version partiale de la vérité étant sans limite.

Le Bobard républicain (à venir) par exemple, fait quasiment l’unanimité chez les bobardeurs professionnels ! Il s’agit, dans un réflexe pavlovien de protection du Système, de s’alarmer d’un retour de la bête immonde, no-pasaran-ventre-encore-fécond-qui-rappelle-les-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire, et d’en profiter pour, ni vu ni connu, maquiller la réalité afin de lui donner une moue de circonstance : digne, concernée, grave, républicaine… légendaire… bidon !

Découvrez également le Bobard complice (à venir), une coproduction de politiques et de journalistes. Les derniers filent un coup de main aux premiers pour diffuser leur propagande, quitte à tricher avec la vérité un peu… beaucoup… passionnément…

Ou encore le Bobard Diafoirus, car dans le domaine médical nos journalistes mentent par conflit d’intérêts, par paresse, quand ce n’est pas par omission, oubliant alors leur devoir de donner tous les points de vue et non seulement ceux du Système.

Découvrez toutes les autres catégories et les ficelles des candidats pour installer ce totalitarisme doux, dont les mensonges répétés finissent par s’imposer dans les esprits et dictent les politiques de droite, comme de gauche.

Commentvoterpourlesmeilleursmensonges ?Vous pouvez voter en ligne et le bobard du 11 novembre (à venir) vous est spécialement réservé. Sous chaque page de “catégorie de bobard”, un module de vote est installé. Vous le retrouverez également sur chaque bobard, et sur une page spéciale “Votez“. Afin de compter au plus juste, un seul vote est autorisé par adresse IP. Le public présent lors de la cérémonie du 11 mars prochain départagera, à l’applaudimètre, les meilleurs journalistes-menteurs.

Inscrivez-vous par courriel contact@bobards-dor.fr pour participer à la cérémonie.

Et si vous ne pouvez pas venir, suivez-la sur internet ! Elle sera diffusée en direct sur Agence2presse et TVLibertés.

03/03/2014

Votez pour les Bobards d’or 2014...

ICI

23/12/2013

Conseils à François Bayrou pour sauter les haies...

bayrou

Mais qu’est-ce qui t’a pris : à 62 ans, les oreilles au vent et la mairie de Pau en ligne de mire, vouloir escalader un grillage de 2,50 m ?

Cher François,

Des amis me disent que tu t’es fait bobo. Salement, en plus. Une main à demi arrachée, fracture ouverte et tout et tout. Sans blague, j’en ai mal pour toi.

Mais qu’est-ce qui t’a pris, dis moi : à 62 ans, les oreilles au vent et la mairie de Pau en ligne de mire, vouloir escalader un grillage de 2,50 m comme un voleur de petites culottes sur le fil à linge ! Pour aller au stade en plus ! Non mais, tu ne pouvais pas t’acheter un billet comme tout le monde ? T’étais en retard, ou bien tu n’étais pas sur la liste des VIP ? Les copains t’avaient zappé comme un vulgaire conseiller municipal, c’est ça ?

Ou alors tu avais un rendez-vous secret et tu as voulu faire le mur comme au bon vieux temps du lycée Montaigne, à Bordeaux… Allez, dis-le-moi, je te promets que ça restera entre nous : c’était qui, la ténébreuse qui t’attendait de l’autre côté du grillage ? À moins que vous n’ayez déjà besoin d’un conseiller conjugal, ce n’est pas Borloo, vous êtes à peine pacsés. Ségolène peut-être, comme en 2007, quand elle était venue te faire des avances d’entre deux tours ? Tu peux l’avouer, on ne t’en voudra pas d’avoir tenté une ouverture à gauche. Simplement, toi qui élèves des chevaux, tu devrais le savoir : les bêtes de course ont de la mémoire, et celle-là, tu l’avais grossièrement éconduite, tu te rappelles, alors peut-être qu’elle t’a rendu la pareille. Va savoir.

À moins encore que tu ne sois allé en douce négocier l’arrivée du tiercé avec tes potes Hervé Morin et Jean Arthuis, comme toi éleveurs de pur-sang. Je blague, tu ne ferais pas ça. Un tour chez les Verts, alors ? Un coup monté de Noël Mamère ou un piège des affreux Placé-Duflot ? C’est vrai, je les vois bien s’en aller à la nuit tombée, ces deux-là, cisailles à la main pour faire des trous dans le grillage…

Enfin, mon pauvre François, ce que j’en dis, hein… Allez, retape-toi et surtout récupère ta main. C’est vrai, quoi : imagine que tu gagnes les municipales, il faudra que tu puisses les agiter, tes menottes, pour faire le V de la victoire. Allez, joyeux Noël quand même !

P.-S. : et fais attention au couteau à huîtres, ça coupe…

 Source : Marie Delarue Boulevard Voltaire

 

 

29/11/2013

Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que pure coincidence

Un peu de détente pour le week-end !

21:53 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

25/08/2013

Pause sourire...

Pause sourire

 

Trouvé dans Sud Ouest :

Source : le salon beige

24/08/2013

2025, l’animale utopie...

« Imaginez un radieux deux mille vingt-cinq pour qu’ensemble à notre action les animaux trinquent » dit le Panda qui se voulait Lion.

Une fable politique de Thierry Guinhut.

Au creux de l’animal été deux mille treize,
Un niais Président Panda qui se voulait Lion
Assit ses doux Ministres sur un rond de chaises
Pour un devoir de vacances de conviction :
« Imaginez un radieux deux mille vingt-cinq
Pour qu’ensemble à notre action les animaux trinquent. »

Aussitôt le Chien de Bercy
– Qu’on appelait « Moscou ici ! » –
Prédit le plein emploi à notre confrérie.
Gras de miel, les griffes avides, l’Ours fiscal
Promit de taxer riche et pauvre à cent pour cent.
L’Âne vantard monta une bourde, rêvant
Une autarcie économique nationale.
« D’un flot de logements, la savane est bâtie ! »
S’écria la Crapaude, enrichissant son nid
Et nationalisant le sol et le bâti.
Quant à femelle Héron des affaires sociales :
« Donnons allocations aux victimes du Mal,
Banque et grand capital qui clouent le peuple au pal ! »
La Taupe brune – qu’on appelait « Trop dira » –
Offrit de garder les seaux à vider prisons
Et de les remplir de libérés Cancrelats
Qui, à l’appel de son nom, fêtaient la baston.
Le fringant Cheval prit son manuel de police
Et le réécrivit comme un champ de délices,
Où le bon vivre ensemble et le sain métissage
Réjouissaient les naseaux, sabots et queue du Sage :
On prierait dans les rues entre jeune et bombance,
Charia républicaine et belle délinquance
Uniraient voile et viol, offrant égalité
Aux classes et confessions d’animalité.

Mais, à ces billevesées, le monde animal
Cessa de payer la dîme au spectre fiscal
Et quitta le pays, laissant le socialisme
Aux rêveurs exaltés du monstre Dirigisme.
Sur leurs seuls excréments,
La rage entre les dents,
Président et Ministres
Braillaient des cris sinistres.

La satire est féroce, dira le censeur ;
Mais plus douce en effet que le Réel en pleurs :
Car qui veut Utopie
Trouve ici Tyrannie.

Source : contrepoints

22/08/2013

Encore un mauvais élève pétri de stéréotypes du genre…

Cliquez sur l’image si vous voulez agrandir

 

04/08/2013

Un peu d'humour...

Caricature pape François.jpg

 

 

 

 

Bonjour, je suis François le pape des pauvres...

 

 

Enchanté, je suis François Hollande, l'un de vos fournisseurs !  Caricature Hollande.jpg

27/07/2013

Pamphlet en rimes : Valls ouvre le bal

Alauna, contributrice de Contre-Info, propose une série de pamphlets rimés sur les membres du gouvernement. Elle réserve la place d’honneur au sinistre de l’intérieur.

boulevard-voltaire-manuel-valls

Monsieur Valls

Puisqu’aujourd’hui vos soins ont fait de simples mots
Une tranchante épée sortie de son fourreau,
Puisque c’est un complot que d’oser à voix haute
Evoquer le mépris de vos lois : je complote !
Au nom de qui, de quoi, donnez-vous à la France
Vos lois, vos garde-à-vue et votre incompétence ?
Vous avez vu le jour sur les terres du Cid
Vous n’êtes donc ici qu’un tartuffe apatride,
Aboyant d’ordres vains aux miliciens grégaires,
Misérable Dingo qui se croit un Cerbère !
Naguère, mon ami, vous fûtes l’un des pions
De ces très saints, très chers, très aimés franc-maçon.
« Mais je les ai quittés » prétendez-vous gaiement
Après avoir appris à poser leur ciment
Comme fondation, comme toit, comme brique
Du sinistre palais de votre république !
Un sourire narquois de satisfaction
Vient néanmoins orner ce pamphlet trublion :
Ne suivant pas les lois du très saint Ramadan
Votre cher pamphlétaire se trouve fort content
De ne pas se gonfler du plaisir béotien
De votre « affection » offerte aux sarrasins !
Assez de politesse, je vous quitte ainsi,
Mes hommages ! Cher pantin de la démocratie !

Source : contre-info.com

12/03/2013

Encore 31 % à faire confiance à Hollande, moi je dis respect !

francois-hollande1.jpgUn peu d'humour dans notre humeur, on en a bien besoin :

Le dernier sondage d’Ipsos pour Le Point est formel, 64 % des Français ne font plus confiance au chef de l’État. Certains disent que c’est un coup dur pour le Président. Il ne se débrouille pourtant pas si mal : continuer à séduire 31 % d’électeurs (les autres ne se prononçant pas) malgré les pleins cageots de nouveaux chômeurs, de nouveaux impôts, de nouveaux cafouillages, de nouveaux petits copains amnistiés ou arrosés que l’on nous balance à la face tous les matins, moi je dis respect.

Quoi qu’il en soit, nombreux sont les Français, dit-on, à appeler de leurs vœux le retour de Sarko, oubliant déjà à quel point celui-ci avait pu les horripiler. Il faut dire que le président bling-bling conduisait nos affaires comme une belle jaguar rouge, enfoncé au fond du siège en cuir avec une main déterminée sur le volant, l’autre, paternaliste, sur la cuisse de la France :« Détends-toi, chérie, je contrôle tout. »

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

09:06 Publié dans Analyse, humour | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

28/02/2013

Français « normaux », vous n'intéressez pas le gouvernement!

  • achille_talon.jpgSi vous êtes étranger en situation irrégulière, le gouvernement vous donne droit à l'Aide Médicale d'Etat en supprimant les contraintes mis en place par le gouvernement Fillon. Si vous avez réussi à échapper aux contrôles pendant 5 ans au lieu de 10 ans précédemment, il vous sera désormais possible de vous faire naturaliser français. Même si vous ne pouvez pas justifier d'une intégration réelle dans le pays comme par exemple par un CDI. De toutes façons vous aurez le droit de vote....
  • Si vous êtes homosexuel, le gouvernement va bientôt vous permettre de vous marier et surtout d'adopter des enfants, avec tous les frais remboursés par la Sécu,y compris la P.M.A
  • Si vous êtes drogué, le ministre de la « santé publique » va mettre à votre disposition des « salles de shoot », avec tous les frais de soins y compris les substituts remboursés
  • Si vous êtes un locataire indélicat, Cécile Duflot vous facilite les choses en réduisant de 3 mois à 1 mois la caution qui « était censée couvrir vos loyers impayés »,
  • Si vous êtes un Rom, le gouvernement vous donne accès à plus de professions et en tant que « gens du voyage », beaucoup moins de contrôles vous seront appliqués.
  • Si vous êtes salariés d'EDF-GDF, le gouvernement ne touchera pas à votre tarif hyper-préférentiel sur l'énergie alors que les autres français voient leurs factures s'envoler.

 Etc  !  Etc   !   Etc   !.....................

Mais, désolé, si vous n'êtes qu'un simple « français normal« , hétéro, que vous ne vous droguez pas, que vous payez régulièrement vos loyers, et que vous n'êtes pas un bénéficiaire de privilèges exorbitants,

Vous n’intéressez pas le gouvernement !

09:14 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

21/02/2013

L’éducation sexuelle du Petit Nicolas – Version Taubira 2013...

Le Petit NicolasQue se passerait-il dans les classes si le projet Taubira « mariage et adoption pour tous » était adopté ? Un pastiche savoureux du Petit Nicolas, paru dans l’hebdomadaire Famille chrétienne, mais l’histoire n’a rien de spécifiquement catholique : c’est juste une histoire pour rire sur un sujet sérieux qui concerne tout le monde…

« A l’école, la maîtresse était toute bizarre aujourd’hui. Elle nous attendait dans la classe en poussant des gros soupirs, alors que d’habitude elle est toute rigolote, et qu’elle pousse des gros soupirs que quand elle interroge Clotaire et que Clotaire est tout rouge.

Elle a dit : Bon ! Que comme M. Peillon, le ministre chargé de notre éducation, avait décidé de s’appuyer sur la jeunesse pour faire évoluer les mentalités, on allait faire un cours d’éducation sexuelle et que le premier qui rigole, il irait voir le Bouillon (le Bouillon c’est notre surveillant, c’est pas son vrai nom, il s’appelle M. Dubon, mais quand il vous gronde il vous dit : « Regardez-moi dans les yeux » et dans le bouillon, il y a des yeux ; ce sont les grands qui m’ont expliqué ça). Nous on n’avait pas du tout envie de rigoler parce que le Bouillon, c’est pas un rigolo.

La maîtresse nous a regardés et elle a dit que l’important dans la vie, c’était d’être tolérant. Nous on est drôlement tolérants alors on a tous fait oui et Agnan qui est le chouchou, et qui se met toujours devant, il a dit qu’il était encore plus tolérant que tout le monde puisque de toute façon il est le premier de la classe partout sauf en sport. Eudes, il lui a dit : « Fais pas le malin, mon petit pote, sinon tu vas voir comment je suis tolérant ». Et là, je crois que la maîtresse elle a compris que ce serait pas facile aujourd’hui.

Elle est allée au tableau, elle a attendu qu’on se taise, et elle a demandé avec un air très sérieux : « Bon… Alors… Si vous êtes une fille, levez la main ! » Toutes les filles ont levé la main, et aussi Clotaire, qui avait l’air embêté. Mais la maîtresse elle a dit comme ça : « Très bien Clotaire, c’est ton choix, si tu veux être une fille, c’est à toi de décider ». Là, Clotaire, il est devenu tout rouge et il a dit « Non, M’dame, c’est juste que je veux aller faire pipi ». « Bon, a dit la maîtresse, tu peux y aller ». « Vas pas chez les filles ! », a dit alors Eudes en rigolant. Mais la maîtresse...

Suite et source : ici

08/11/2012

Un bel exemple de réinsertion sociale !

harlem désir.jpg

28/10/2012

Le changement d'heure c'est maintenant !

hollande montre.jpg

07:43 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

21/10/2012

« Petit gauchiste »

Chanson ironique, sur l’air de « Parachutiste » de Maxime Leforestier.

Vu sur Contre-info

24/09/2012

Marine Le Pen imposera-t-elle aux français le "col mao" ?

clone-standardisation.jpgLa dame, nouvelle championne du laïcisme pur et dur ainsi que de l’anti communautarisme à tout crin, a profité de sa rentrée politique pour l’annoncer : elle entend faire interdire le port du voile, de la kippa, voire de la djellaba.

En bonne juriste, le présidente du Front National, repeint aux couleurs bleu Marine, ne peut ignorer que, constitutionnellement du moins, c’est un peu court !

La  Constitution Française ne saurait en effet autoriser un traitement particulier envers une religion ou une communauté, quelle qu’elle soit.

Il faudra donc interdire, c’est évident, le port de la soutane, du col romain et des voiles des religieuses catholiques. Mais également la robe des moines bouddhistes, le turban et la barbe des sikhs ainsi que la cravate des mormons.

Mais allons plus loin, quelques têtes dépassent encore.

Les dreadlocks, tresses africaines et autres papillotes devront être coupées. A quelle longueur ? Les  crânes rasés étant désormais stigmatisés et malvenus au FN (qui a d’ores et déjà interdit lors de ses rassemblements le port de certaines marques de vêtement) une commission ad hoc devra convenir d’une longueur règlementaire capillaire masculine  afin de ne pouvoir, au premier coup d’œil, deviner l’appartenance sociopoliticoculturelle du propriétaire de la dite chevelure.

Interdiction sera faite aux scouts du port de l’uniforme, ailleurs qu'au fond des bois.

Le costume cravate stigmatisant le col blanc par opposition au col bleu et risquant d’attiser le ressentiment de celui-ci, ne devrai être endossé que sur le lieu de travail et encore, est-il souhaitable que, dans l’entreprise, le vêtement puisse distinguer le cadre de l’ouvrier ?

Bien entendu, BHL, représentant de la communauté des philosophes auto-proclamés, devra renoncer à la chemise blanche (mais que lui restera-t-il ?).

Je propose que, dans les stades, on interdise aux équipes de foot le port de maillots distinctifs ce qui diminuera forcément les risques d’attitudes violentes dans les gradins.

Les militaires ne pourront plus sortir qu’en civil, ainsi que les forces de l’ordre, ce qui pour eux sera un net progrès car rien ne les désignera plus à la vindicte du public ainsi qu’à celle de terroristes isolés  (ou non) comme cela fut le cas récemment.

La liste est loin d’être exhaustive, le choix du vêtement étant un des plus vieux  moyens d’affirmer le rattachement au « clan ». Il existe une  solution très simple à mettre en œuvre pour lutter contre cette fâcheuse réalité communautariste, qui déplait tant à  Madame Le Pen. Je lui suggère de soumettre à l’Assemblée Nationale, par la voix de ses deux députés une proposition de loi imposant aux français le port d’un uniforme national dans les lieux publics, chacun étant par ailleurs libre de se vêtir (ou non !) à son goût entre les quatre murs de son domicile !

Jeanne Dumont, déléguée départementale du Loir et Cher

Pour une autre approche lire sur l'observatoire de l'islamisation : "interdire le voile dans la rue : laïciste, utopique et contre productif"

06/08/2012

A.D.G. : un écrivain enraciné, par Benoît Loeuillet...

A.D.G. : un écrivain enraciné, par Benoit Loeuillet

VERETZ (via Vox Populi) — Difficile de s’appeler Alain Fournier (homonyme du célèbre auteur du Grand Meaulnes) lorqu’on veut vivre de sa plume ! La place est prise ! Qu’à cela ne tienne, ce sera A.D.G. (Alain Dreux Gallou tirés des noms de famille de deux de ses grands-parents).

Né le 19 décembre 1947 à Tours, A.D.G. est considéré comme un des maîtres français du roman noir. Il lança en effet la collection Série Noire chez Gallimard en 1971 mais sera également un journaliste d’opinion de talent.

Lire la suite