Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2017

« Il faut euthanasier tous les grand-parents car ils sont nuisibles pour les enfants ! »

Oui, vous avez bien lu, j’espère déjà que ce simple titre vous fait vous pincer, en vous disant, non, je rêve ! Qu’est-ce qu’il lui prend au père Sannat de vouloir euthanasier tous les grands-parents de France, et du monde entier d’ailleurs tant qu’on y est ?

Il veut un “géronticide” ? Il est devenu fou !

Eh bien non, fou, certainement pas, je vous concéderais tout juste un petit côté un brin provocateur ! Mais il s’agit d’une provocation pour la bonne cause et vous allez très vite comprendre pourquoi !

« Les grands-parents auraient un impact négatif sur la santé des enfants »

Les grands-parents auraient donc un impact négatif sur la santé des enfants, et cela n’est pas mon titre un poil outrancier mais celui d’un article fort sérieux de BFM TV qui relaie une étude non moins sérieuse de nos amis anglais sur la dangerosité désormais scientifiquement établie des grands-parents qui nuisent grandement à la santé de leurs petits-enfants.

Et, oui, disons-le, cette étude me fait hurler.

Cet article me fait crier ma détestation de cette folie qui n’est pas la mienne mais bien celle d’une société toute entière devenant entièrement tarée.

Et ce qui arrive n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat des coups de boutoir du système totalitaire marchand qui a besoin de détruire tous les liens familiaux et sentimentaux comme j’ai déjà eu l’occasion de l’expliquer dans mon édito consacré à nos enfants qui deviennent tous crétins.

Les grands-parents sont un danger… Puis les parents aussi seront dangereux !

Je reste ébahi et sidéré par ce genre de campagne qui ne peut qu’aboutir à la déstructuration des liens entre les individus, des liens ancestraux et des différences évidentes, et des différences ne signifient pas des supériorités, ou des infériorités mais simplement que c’est différent. Et vous savez quoi ?

On peut même affirmer, que dis-je, clamer que quand c’est différent, c’est que ce n’est pas pareil !

Et je clame haut et fort que ma fille est différente de mon fils.
Je clame haut et fort qu’être un homme et une femme c’est être profondément différent.
Je clame haut et fort qu’être parents ou grands-parents c’est aussi différent.
Je clame que ces différences sont essentielles, importantes, indispensables.

Nous ne pouvons pas d’un côté encenser la « différence » et vomir à chaque instant un égalitarisme insupportable qui devient un simple fascisme tant il est un dogme absurde.

Un égalitarisme absurde auquel on rajoute une déstructuration de tous les liens, où l’on massacre l’idée de cellule familiale.

Derrière le prélèvement à la source, c’est cela qui se cache. Un jour, avoir des enfants vous coûtera de l’argent. Il n’y aura plus de part ou de demi-part, ce sera la fin de la politique fiscale de la famille.

La famille et la nation, les seuls remparts au totalitarisme marchand.

Éradiquez les nations et vous supprimez l’essentiel des entraves au libre-échange.

Éradiquez la famille et son idée,...

Suite et source : insolentiae

20/10/2017

Gender : la Californie reconnaît le "sexe neutre"...

Dimanche 15 octobre, le gouverneur californien Jerry Brown a ratifié le «Senate Bill 179», aussi appelé «Gender Recognition Act», qui instaure un 3e genre.

Désormais, les Californiens auront le choix entre trois options sur leurs documents d'identité officiels: «masculin», «féminin» ou «non binaire».

L'opposition principale au projet est venue du California Family Council, qui a dénoncé, dans un tweet, une loi «incroyablement tragique».

«SB 179 sème le danger et la confusion. Les personnes qui souffrent de dysphorie de genre doivent être aimées, mais on ne doit pas leur mentir. La biologie n'est pas du bigotisme

Source : le salon beige

12/10/2017

Baisser les quotas migratoires et relancer la natalité européenne !

March2015-Hiba-640x416.jpgHorst Seehofer, de la CSU, et les jeunes de la CDU réunis en congrès à Dresde ont obtenu que la chancelière immigrationniste Merkel mange son chapeau et limite l’immigration nette à 200.000 immigrés par an. Les jeunes de la CDU veulent pouvoir « décider qui entre dans notre pays ».

Un tabou vient donc de tomber, mais ce chiffre de 200.000 est beaucoup trop élevé. Il se rapproche de l’invasion migratoire qui, en France depuis quarante ans, oscille entre 200.000 et 300.000 immigrés – clandestins inclus – par an. À noter que l’hypocrisie politique est possible car le chiffre annuel allemand pourra être modifié chaque année selon l’importance du chômage.

Mais ce chiffre de 200.000, présenté comme une victoire, est en fait une demi-mesure suicidaire qui caractérise la pensée unique en Europe.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

03/10/2017

Agonie cruelle de notre politique nataliste

maternite_bebes-enfants.jpgSuite à la réforme de l’impôt sur la fortune qui prévoit que « les yachts, les jets privés, les chevaux de course, les voitures de luxe ou encore les lingots d’or ne sont plus pris en compte », quelques députés de la majorité, dont Olivier Véran, proposent – sûrement pour faire passer la pilule – de supprimer les allocations familiales des plus riches. Une bonne idée ? Pas sûr.

Tout d’abord, la suppression des allocations familiales ne va pas impacter ceux qui possèdent les objets de la liste ci-dessus, mais bien les classes moyennes, et principalement les familles nombreuses qui, elles, ont rarement des chevaux de course ou des yachts…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

20/09/2017

« Taxe d’habitation : les familles victimes de la réforme »

5 - 05_AFFICHES_LMPT_2014-10-200x300.jpgEmmanuel Macron avait annoncé dans son programme présidentiel vouloir exonérer de taxe d’habitation 4 Français sur 5. Les raisons ? « L’équité n’est plus assurée, ni horizontalement (deux ménages occupant des logements similaires ne payent pas le même impôt), ni verticalement (l’imposition peut décroître avec le revenu) […] la taxe d’habitation pèse très lourd sur le revenu des ménages modestes, pèse sur le pouvoir d’achat des classes moyennes, mais représente une part très faible du revenu des ménages aisés. » La semaine dernière, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, présentait les nouvelles modalités d’application de la mesure. Quel est l’impact de ces dernières pour les familles ?

Lire la suite sur lamanifpourtous

18/09/2017

"PMA pour toutes" : être parent à tout prix relève d'un "fantasme de toute puissance"

enfant cadeau.jpg[...] Être parent à tout prix relève d’un « fantasme de toute-puissance » : « Comme si l'on vivait aujourd'hui, après le règne de l'enfant-roi, le règne des ex-enfants-rois devenus adultes, c'est-à-dire parents-rois : je veux un enfant, donc personne n'a le droit de m'en priver ».

Or, comme l’exprime à son tour le philosophe Yvon Quiniou : « Il n’y a pas de droit à l’enfant que l’on pourrait inscrire dans une nouvelle déclaration juridique et que l’on devrait faire appliquer par n’importe quels moyens, comme on fait appliquer le droit à l’égalité : le désir, y compris celui d’avoir un enfant, ne fait pas droit ! » [...]

La sociologue quant à elle souligne que « le problème n'est pas celui de la parenté ‘naturelle’, c'est-à-dire génétique ; il n'est pas non plus celui de la parenté d'éducation, (…) ; le problème est celui de la parenté symbolique, c'est-à-dire la possibilité pour l'enfant de se penser à la fois dans une continuité généalogique et dans la différence des sexes, fondatrice de la conscience qu'il y a de l'autre, et que cette altérité est au cœur de la vie sociale ».

Lire la suite sur genethique

31/07/2017

50.000 bénéficiaires ne toucheront plus aucune aide au logement...

C'est ce qu'on appelle un effet de seuil. Avec la baisse de 5 euros des aides au logement, de nombreux bénéficiaires touchant jusqu'alors entre 15 et 19 euros par mois vont sortir du dispositif. Et perdre ainsi jusqu'à 228 euros par an.

(LaVieImmo.com) - La baisse annoncée de 5 euros des aides au logement pour tous les bénéficiaires va en réalité priver plusieurs dizaines de milliers de personnes de toute allocation. La faute à un effet de seuil. En effet, depuis janvier 2007, si l’aide est inférieure à 15 euros, elle n’est plus versée au bénéficiaire. Autrement dit, avec le coup de rabot général annoncé, tous ceux qui touchent aujourd'hui entre 15 et 19 euros sortiront tout simplement des dispositifs.

D'après les derniers chiffres de la CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales) datant de décembre 2016, ce seront près de 50.000 bénéficiaires qui ne toucheront donc plus aucune aide au logement. Et pour cause, 20.224 bénéficiaires de l'Aide Personnalisée au Logement (APL) perçoivent aujourd'hui entre 15 et 19 euros par mois, à l'instar des 8.415 bénéficiaires d'Allocation de Logement à caractère Familiale (ALF) et des 19.757 pour l'Allocation de Logement à caractère Social (ALS).

11 millions d'euros d'économies

Pour eux donc, la mesure décidée par l'actuel gouvernement ne se traduira pas par une simple baisse de 60 euros par an mais par la disparition totale de leurs allocations. Soit jusqu'à 228 euros par an et par bénéficiaire.

Le gouvernement en avait-il conscience en annonçant ce coup de rabot général? Une chose est sûre en terme d'économies budgétaires, la sortie de ces 50.000 bénéficiaires ne pèse pas très lourd (environ 11 millions d'euros en moins sur un budget global de 18 milliards), mais elle risque en revanche d'alimenter encore un peu plus la polémique.

Source : Marie Coeurderoy - ©2017 LaVieImmo

13/07/2017

Selon un pédiatre, l’idéologie « transgenre » violente et abuse les enfants

thérapies-transgenres-maltraitance-enfants-association-pédiatres-américains-e1458662375234.jpgElle est présidente de l’American College of Pediatricians, pédiatre elle-même et mère de famille catholique. Michelle Cretella prend la parole sur LifeSite News pour dénoncer la violence, la maltraitance que l’idéologie transgenre fait subir aux enfants, via le fameux protocole de transition censé non pas soigner (car il ne faut plus parler de trouble mental), mais « réviser » leur assignation sexuelle de naissance.
 
Les arguments sont biaisés, les études faussées – mais le raz-de-marée est puissant.

Lire la suite sur reinformation.tv

L’immigration, seul facteur de hausse de la population en Europe

migrants.jpgLa population de l’Union européenne a augmenté d'1,5 million d'habitants en un an, à 511,8 millions de résidents au 1er janvier 2017, a indiqué lundi l’agence Eurostat. Il y a eu autant de naissances que de décès au cours de l'année passée, occasionnant une variation naturelle de la population neutre. L'écart démographique est donc dû à l'apport du solde migratoire.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles

12/07/2017

PMA-GPA : les « progressistes » avancent leurs pions

GPA_PMA-min-600x360.jpgLe passage en force du « mariage pour tous » aura été l’œuvre (bien hideuse) du quinquennat Hollande. Un tour de force qui a entrebâillé la porte menant à la gestation pour autrui, une pratique contestable surtout lorsqu’elle vise à fabriquer un enfant destiné à un couple gay et donc ne pouvant pas, par nature, procréer ensemble. L’été 2017 restera dans l’histoire comme le moment où cette porte a été ouverte en grand pour laisser passer les légions macroniennes qui ne voient l’être humain que comme une marchandise achetable et échangeable.

Lire la suite sur 24heuresactu

05/07/2017

Faire payer la transplantation d’utérus pour les hommes transgenres

transplantation-utérus-hommes-transgenres-britannique-NHS-médecins-e1499189053500.jpgRien n’arrête plus la folie des droits transgenres : au Royaume-Uni, des médecins de tout premier plan viennent de se déclarer favorables au remboursement intégral des opérations de transplantation d’utérus au bénéfice des hommes biologiques transgenres qui s’identifient en tant que femmes. La procédure, selon les experts, devrait être au point d’ici à dix ans.

Lire la suite sur reinformation.tv

04/07/2017

Les bonnes intentions de la loi Veil et l’enfer de la catastrophe démographique

avortement-624x387.jpgSimone Veil a participé à la Manif pour tous ! Les bonnes intentions justifiées de la loi Veil auraient dû rester immuables et fixées dans le marbre ! Il n’en a rien été et l’IVG, au fil des années, est devenu un acronyme administratif, un droit à tuer, en lieu et place des considérations humaines, morales, exceptionnelles et de détresse de la loi Veil.

Le résultat des courses, c’est plus de 220.000 naissances par an qui manquent à la France, remplacées par 250.000 immigrés extra-européens. Le seul continent où la population continue de baisser est bien l’Europe.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

29/06/2017

François de Rugy au perchoir, mariage homo béni par les « prêtres » suédois, PMA pour lesbiennes : la révolution éthique en marche

itisforbidden.jpegEn Europe, la révolution sociétale est en marche. François de Rugy est élu au perchoir, le comité d’éthique ouvre la PMA aux couples de lesbiennes. Et le premier ministre suédois veut forcer les « prêtres » luthériens à bénir le mariage homo. Le grand remplacement moral ne se cache plus.
 
François de Rugy est une figure représentative de la révolution menée par Emmanuel Macron. Certains voudraient chercher dans son parcours politique la preuve que c’est un simple arriviste, pur produit de l’opportunisme de la « gauche plurielle », tirant des bords avec adresse entre l’écologisme et le socialisme de gouvernement. Ce serait réduire l’homme à ses ambitions et le dépouiller de sa cohérence idéologique, qui est grande et constante.

Lire la suite sur reinformation.tv

28/06/2017

La PMA sans père viole le droit des enfants

lmpt.pngAujourd’hui mardi 27 juin, le Comité consultatif national d’éthique a rendu un avis favorable en vue de la PMA pour les femmes célibataires et en couple de femmes.

Une telle PMA consiste à organiser, délibérément, la conception d’enfants privés d’un de leurs parents, en l’occurrence de père.

L’association Juristes pour l’enfance déplore cet avis qui satisfait l’égoïsme des adultes au mépris des droits de l’enfant : elle rappelle que la Convention internationale des droits de l’enfant – ratifiée par la France en 1990 et donc supérieure au droit français – proclame pour tout enfant « le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux, dans la mesure du possible ». Comment ne pas voir qu’un procédé qui organise délibérément l’éviction du père méconnaît ce droit ?

Lire la suite sur juristespourlenfance

08/06/2017

Ça y est : aux Etats-Unis, des compagnies d’assurance refusent des soins là où le suicide assisté est légal

euthanasie03.jpgL’une des motivations fondamentales, et bien entendu peu souvent mises en avant des partisans de l’euthanasie et du suicide assisté, est économique. Il n’aura pas fallu attendre longtemps, en définitive, pour que cela soit montré au grand jour. Selon le quotidien Washington Times, des assurances santé dans l’Etat du Nevada, où le suicide assisté est légal, ont récemment refusé des traitements onéreux et nécessaire à la survie de leurs clients, proposant de les aider plutôt à mettre fin à leurs jours.

Lire la suite sur reinformation.tv

28/05/2017

Le quinquennat d’Emmanuel Macron signera-t-il la fin de la parenté ?

parents.jpgL'élection d’Emmanuel Macron relance, quelques jours à peine après l’annonce de la formation du nouveau gouvernement, le débat sur l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. Dans un tweet, le porte-parole d’En Marche !, Benjamin Griveaux, a assuré, mercredi 17 mai, lors de la journée nationale de lutte contre l’homophobie, que le gouvernement allait « ouvrir la PMA à toutes les femmes ».

Lire la suite sur aleteia

26/05/2017

Espagne : le Comité de bioéthique appelle à une interdiction mondiale de la GPA !

gpa abolition.jpgEn Espagne, le comité de bioéthique, organisme chargé de conseiller le ministère de la Santé, a publié un rapport dans lequel il appelle à une interdiction mondiale de la Gestation Pour Autrui (GPA). Les experts constatent qu' « il ne suffit pas de considérer comme nuls tous les contrats de maternité de substitution, mais qu’une interdiction claire, avec un effet extraterritorial est nécessaire ». C'est seulement de cette façon, disent-ils, que le phénomène du«tourisme de GPA» dans les pays comme la Russie, l'Ukraine ou l'Inde sera résolu de manière adéquate.

Lire la suite sur genethique

17/05/2017

GPA : de 60.000€ à 150.000€ le prix du bébé à Bruxelles

gpa.jpgLe 3 mai à Bruxelles, dans un bâtiment de la région bruxelloise une société américaine Men Having Baby, MHB a réuni 200 personnes venant de Belgique, de France et d'Allemagne, pour leur proposer les services d'une vingtaine d'agences et de cliniques spécialisées dans la pratique de la Gestation Pour Autrui (GPA) aux USA, Canada et Inde. Curieux de savoir comment le business de la GPA s'organise, je participe à la journée.

12/05/2017

Les sénateurs communistes veulent inscrire l’avortement dans la Constitution : dans la continuité du nihilisme anti-humain.

Le groupe des sénateurs communistes a déposé aujourd’hui une proposition de loi visant à inscrire dans la Constitution le droit à l’avortement afin « d’en faire un principe fondamental », et de « déjouer sa remise en cause, qui est au centre des combats engagés par les forces réactionnaires à l’échelle européenne et en France ».
 
On peut reconnaître, avec horreur, à ce groupe d’élus communistes une parfaite continuité avec les monstruosités que leur idéologie a accomplies tout au long du XXème siècle, et encore aujourd’hui en Chine, en Corée du Nord et ailleurs. L’acharnement à vouloir faire de l’avortement un « droit fondamental », ce que Mélenchon réclamait dans son programme électoral, a de quoi faire méditer sur les profondeurs du nihilisme anti-humain qui peut animer certains individus et être au cœur des idéologies totalitaires : du docteur Pierre Simon, grand instigateur de la loi Veil, aux gourous du transhumanisme contemporain, le mépris de la vie innocente à naître, qu’on la considère comme une variable économique, un matériau, un « amas de cellules », ou une entrave au « bonheur individuel », est le grand signe d’une fondamentale haine de l’humain, de la Création, de la perpétuation, de l’Etre en somme. C’est la « culture de mort » dont parlait Jean-Paul II, sous le masque du Progrès, déguisement perpétuel des abominations modernes.
 
C’est pourquoi...
 
Suite et source : le blog de Bernard Antony

10/05/2017

L’Angleterre, l’Allemagne et la France : trois pays dirigés par des leaders sans enfant...

CaptureC’est sans doute une première dans l’histoire de l’Europe : au même moment, dans aucun des grands pays leaders (anglais, allemand, français) des puissances européennes, le principal responsable politique n’a pas d’enfant biologique.

 

Un signe qui, pour certains, peut paraître inquiétant en ces temps de déclin démographique du vieux continent – d’autant plus que certains économistes et gouvernants, plutôt que de promouvoir la relance de la démographie, veulent recourir à l’immigration et à l’abolition des frontières pour compenser cette perte.

Ainsi, en Allemagne, Angela Merkel, la chancelière allemande qui a eu deux époux, n’a jamais eu d’enfant avec l’un d’entre eux. Idem pour Theresa May, Premier ministre du Royaume-Uni (il en va également de même pour Nicola Sturgeon, la femme qui est actuellement Premier ministre de l’Ecosse).

Avec l’élection d’Emmanuel Macron, qui lui non plus, n’a pas d’enfant biologique (contrairement à sa femme Brigitte qui en a eu trois avant de se marier avec le nouveau président de la République), cela complète le podium des dirigeants européens de l’Ouest.

Si l’on compare avec le bloc d’Europe centrale – qui apparaît aujourd’hui aux yeux de beaucoup comme le fer de lance de l’avenir de la civilisation européenne en terme d’identité, et de volonté de construction d’une Europe des peuples puissante et consciente de son héritage – on remarquera que Viktor Orban a eu lui 5 enfants.

Roberto Fico, le Premier ministre slovaque, a lui aussi un enfant. Beata Szydło, qui est Premier ministre en Pologne et chef du gouvernement, a de son côté deux enfants tout comme Bohuslav Sobotka, chef du gouvernement tchèque.

Lire la suite