Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2017

Le Parlement européen se prononce pour une interdiction du Glyphosate...Ce mardi 24 octobre à midi, le Parlement européen s’est prononcé (355 voix pour, 204 contre, 111 abstention) pour une interdiction du glyphosate avec une période de transition de 5 an

Ce mardi 24 octobre à midi, le Parlement européen s’est prononcé (355 voix pour, 204 contre, 111 abstention) pour une interdiction du glyphosate avec une période de transition de 5 ans.

 « Nous voulions interdire le glyphosate. Par ce vote, nous envoyons un signal fort aux gouvernements nationaux qui doivent se prononcer d’ici peu sur une prolongation ou non de 10 ans de ce produit. L’interdiction du glyphosate est aussi la traduction de notre préoccupation pour la santé des citoyens, consommateurs et agriculteurs, qui chaque jour ingèrent ce produit potentiellement toxique à leur insu ! » expliquent Marc Tarabella et Eric Andrieu, Eurodéputés PS en charge de l’agriculture.

Cette victoire souffre quand même un regret partagé par les deux élus : « Le vote de ce midi prévoit une période de transition afin que les agriculteurs aient le temps de mettre en place des alternatives, ce qui est parfaitement compréhensible. Nous voulions une période de trois ans. Celle-ci sera de 5 ans, une période trop longue à nos yeux.» jugent Eric Andrieu et Marc Tarabella.

« On peut aussi s’étonner que, malgré les immenses doutes sur ce produit et les nombreux témoignages sur sa toxicité potentielle, la droite conservatrice (PPE), plus grand groupe politique européen, ait failli faire capoter cette interdiction en se battant jusqu’à la dernière seconde pour une autorisation de 5 ans renouvelable, autant dire à vie… » précisent encore Eric Andrieu et Marc Tarabella.

À noter que le Parlement se prononce pour une interdiction partout en Europe du glyphosate dès le 15 décembre 2017 pour les particuliers européens ainsi que pour les autorités dans les espaces publics.

« Interdire le glyphosate en accompagnant les agriculteurs vers un autre modèle agricole était notre priorité absolue. Nous avons mis les gouvernements nationaux devant leurs responsabilités. Une prolongation de ce produit potentiellement toxique serait considérée comme de la non-assistance à consommateurs et agriculteurs en danger » estiment les Eurodéputés PS Marc Tarabella et Eric Andrieu.

Nonobstant le vote d’aujourd’hui par le Parlement européen pour une interdiction du glyphosate, et celui de demain ou des semaines à venir par les États membres sur une prolongation de 10 ans, Eric Andrieu et Marc Tarabella travailleront à la mise en place d’une commission d’enquête sur les Monsantopapers.

Quelque 54 des 310 députés de La République en marche (LREM), dont l’agricultrice finistérienne Sandrine Le Feur, avaient demandé la veille, dans une tribune au Monde mise en ligne ce dimanche l’interdiction “le plus rapidement possible” du glyphosate dans l’Union européenne, au nom de “la santé de tous”.

Source : Breizh-info.com

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.