Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2017

M. Macron avant de supprimer les allocations à certaines familles Français, supprimez celles de l’immigration

photo-d-illustration-allocations-familiales-illustration-caf-cnaf_5804983.jpgAprès le coup sur le quotient familial asséné par Hollande il y a quelques années, la bande à Macron s’apprêterait à supprimer les allocations familiales pour les plus riches. Etant entendu que plus riche signifie ici gagner plus de 6 000 euros pour un ménage. L’objectif, soi-disant, étant de basculer cette part piquée aux riches sur les ménages plus démunis. Bien, mais c’est quoi être riche ? Hollande disait, c’est à partir de 4 000, et aujourd’hui, on nous dit 6 000, faudrait savoir.  Mais l’idée paraît séduisante (et pas si conne puisqu’elle plaira à la gauche) car après tout, quand on gagne 10 000 boules par mois et que l’on a un seul enfant, franchement, on n’est pas à 100 euros près, n’est-ce pas…

Mais quand on gagne 6 000 euros ou 7 000 ou 8 000 euros et que l’on a 4, 5 voire 7 ou 11 enfants (si, si, j’en connais) est-on pour autant riche ? Non.

Lire la suite sur lagauchematuer

Victoire de la droite en Autriche sur le thème de l'immigration

autriche.jpgLe jeune leader conservateur Sebastian Kurz, 31 ans, a remporté les élections autrichiennes dimanche, mettant fin à dix années de grande coalition avec les sociaux-démocrates du chancelier Christian Kern. Son parti chrétien-démocrate (ÖVP) est crédité de 31,7% des suffrages, devant le SPÖ de M. Kern à 27% des voix.

Le FPÖ de Heinz-Christian Strache se classerait troisième avec 25,9% des suffrages, et apparaît en position de possible faiseur de roi. Si Sebastian Kurz n'a exclu aucune option, une coalition avec le FPÖ est considérée comme l'hypothèse la plus probable. Une union des droites... 

Lire la suite sur Le Salon Beige

Renouvelables : la déraison d’État

Champ d'_oliennes.jpgLes subventions accordées aux énergies renouvelables (notamment éoliennes et solaires) constituent la plus grande escroquerie mondiale envers les contribuables et les consommateurs, selon une nouvelle analyse publiée le 9 octobre 2017 par The Australian. [...].

Tout en investissant d’énormes ressources financières pour soutenir le développement d’énergies renouvelables, les gouvernements n’apportent aucun avantage perceptible aux citoyens. «Les gouvernements du monde entier sont tombés dans le piège des arnaqueurs des énergies renouvelables parce qu’il est nécessaire, du moins sur le plan politique, d’agir en faveur du changement climatique», écrit Judith Sloan, une économiste australienne.

Lire la suite sur Contrepoints

Vous avez aimé Belkacem, vous aller adorer Obono !

C’est aujourd’hui un véritable principe de notoriété médiatique : plus on se répand sur les plateaux en déclarations ou propositions d’une incommensurable sottise, en provocations outrancières ou en propos absurdes, plus les radios, les journaux et télévisions vous invitent et relaient à longueur de journée cette bonne parole… Dites n’importe quelle énormité, les médias feront le reste et vous deviendrez une star politique du petit écran ou le héros d’« On n’est pas couché » ! La bêtise a toujours existé, certes, et déjà au XIXe siècle, Flaubert envisageait d’en constituer le dictionnaire. Mais notre époque semble la générer, la susciter, et nos médias avoir fait de sa quête le but suprême de leur existence.

Ainsi nous avaient-ils régalé pendant cinq ans des fadaises égalitaristes de madame Belkacem, représentante de la diversité, comme la lutte contre les stéréotypes, les ABCD de l’Égalité, l’abolition de la notation et autres innovations pédagogiques ridicules…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire