Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2017

L’Italie sommée de s’expliquer au Conseil de l’Europe à propos de mesures destinées à ralentir le flux de migrants

Italie-Conseil-Europe-ralentir-flux-migrants-e1507817106703.jpgAlors que l’Italie a posté des navires militaires au large des côtes libyennes pour décourager les candidats à l’immigration clandestine et aider les garde-côtes locaux à empêcher le départ des migrants, le Conseil de l’Europe estime qu’il y a un grave risque de violation des droits de l’homme de ce fait et demande des explications.
 
Une lettre adressée le 28 septembre dernier au ministre de l’Intérieur Marco Minniti par le commissaire aux droits de l’homme du Conseil, Nils Muiznieks, publiée mercredi, affirme que les migrants poussés à retourner vers la Libye encourent un « risque réel » de tortures ou de traitements inhumains.
 
La Convention européenne des droits de l’homme interdit d’exposer quiconque à ce type de traitement.
 
Des mesures prises par l’Italie ont permis de ralentir significativement le flux de migrants : – 25 % à ce jour en 2017 par rapport à l’année dernière.

Lire la suite sur reinformation.tv

Vers la suppression de l’argent liquide et la confiscation de notre épargne ?

Etat Généraux de l'alimentation, les consommateurs vont devoir mettre la main à la poche !

l_plan-lutte-gaspillage-alimentaire-jdd-guillaume-garot-ministre.jpgLes débats ont parfois été délicats, notamment avec l'intervention tonitruante de Michel-Edouard Leclerc. Et c'est Emmanuel Macron qui va annoncer les décisions pour augmenter les revenus des agriculteurs ce mercredi 11 dans l'après-midi dans le cadre des Etats généraux de l'alimentation. Sa déclaration au marché de Rungis sera très attendue par une profession où 30% des travailleurs gagnent moins de 350 euros mensuels.

Selon toute vraisemblance, ce sont des mesures favorisant la hausse des prix qui sera répercutée sur le consommateur qui devrait être annoncées. 

Lire la suite sur  francesoir

Angleterre. Suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans

jesus_christ.jpgMais jusqu’où ira l’Angleterre en matière de soumission aux populations musulmanes qui vivent et/ou arrivent sur son sol ? La question est posée avec cette nouvelle mesure consistant à supprimer, dans des écoles de l’East Sussex pour débuter,  toute référence à Jésus Christ dans la chronologie historique.

Ainsi, le Telegraph rapporte que de plus en plus d’écoles suppriment les références « Avant Jésus-Christ » et « Après Jésus-Christ » sur les frises chronologiques notamment, afin de ne pas heurter « les non-chrétiens » (traduction non orwelienne : les musulmans).

Lire la suite sur breizh-info