Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2017

Macron : « Le dernier (presque) empereur ».

macron napoléon.jpgÀ l’évidence, Emmanuel Macron fait partie de ces hommes politiques intimement persuadés qu’ils tracent la route d’une destinée historique impériale. 

Le grand philosophe catholique René Girard a abondamment traité de l’importance du mimétisme non seulement dans la formation de la personne dès le plus jeune âge mais aussi bien des comportements individuels et collectifs. Chez nombre de personnages politiques transparaît l’importance de l’imaginaire mythique qui les inspire plus ou moins consciemment.

Ainsi, la continuité d’attitudes mimétiques de celles des « grands ancêtres » de la République, telles que sans doute assez justement déduites au théâtre ou au cinéma de la grandiloquence des discours de personnages se drapant, altièrement, dans les vertueuses ostentations des Robespierre et Saint-Just.

Lire la suite sur le blog de Bernard Antony

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.