Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2017

L’Union européenne s’attaque à la liberté de choix (liste des référendums rejetés par l'UE)

ob_d587cc_voltairenet-org-1-3-31-90ab8.jpgJadis les choses étaient simples : on organisait un vote pour connaître la volonté des citoyens et on appliquait le résultat. Du coup, des générations se sont battues pour obtenir ce droit d’expression. Aujourd’hui, il en va tout autrement avec l’Union européenne : le vote ne doit comporter aucun risque ou être interdit. C’est juste un moyen de donner une apparence populaire à ce que Bruxelles a préalablement décidé ou le scrutin ne doit pas avoir lieu.

Lire la suite sur Wikistrike

Agonie cruelle de notre politique nataliste

maternite_bebes-enfants.jpgSuite à la réforme de l’impôt sur la fortune qui prévoit que « les yachts, les jets privés, les chevaux de course, les voitures de luxe ou encore les lingots d’or ne sont plus pris en compte », quelques députés de la majorité, dont Olivier Véran, proposent – sûrement pour faire passer la pilule – de supprimer les allocations familiales des plus riches. Une bonne idée ? Pas sûr.

Tout d’abord, la suppression des allocations familiales ne va pas impacter ceux qui possèdent les objets de la liste ci-dessus, mais bien les classes moyennes, et principalement les familles nombreuses qui, elles, ont rarement des chevaux de course ou des yachts…

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Non-expulsion du terroriste de Marseille : «C’est un problème d’idéologie»

ESS_2009_Manif_sans_papiers_Paris_5.jpgSur le plateau de CNews, le chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris, Alain Marsaud, a tiré la sonnette d'alarme. «On est à la veille d'un véritable scandale politique», a-t-il lancé, évoquant le fait que l'auteur de l'attaque de Marseille, un Tunisien en situation irrégulière, n'avait pas été expulsé malgré son passage en garde à vue à Lyon, deux jours avant l'attentat.

«On n'expulse plus personne, y compris les dangereux, et surtout pas les gens en situation irrégulière», a-t-il poursuivi. Interrogé par une journaliste sur les raisons de ce constat, Alain Marsaud a estimé : «C'est un problème d'idéologie. Cela a commencé sous la droite.»

Lire la suite sur Les Observateurs

08:48 Publié dans immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Pour éradiquer le terrorisme islamique, décolonisons et désislamisons la Fance

ob_aae5ed_affiche-paysage-islamisation-ca-suffi.jpegL'assassinat atroce au couteau de deux jeunes filles par un djihadiste nord-africain, au cri de « Allah Akbar » ce dimanche 1er octobre à la gare Saint-Charles de Marseille, est un attentat terroriste de plus que subit notre pays sans que nos gouvernants ne daignent s'attaquer aux causes réelles du mal.

Le profil du meurtrier est symptomatique d'un État privé de frontières et de la volonté des autorités publiques de laisser s'installer une immigration de masse sans aucun contrôle
 
Lire la suite sur le site du Parti de la France