Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2017

Nouvelle campagne de culpabilisation : « obtient-on un meilleur taux de crédit quand on est blanc? »

discrimination.pngAlors qu’en France il y a 10 ans, il était impensable de parler des races (vous savez ? celles qui n’existent pas !), la racialisation du discours médiatique s’installe désormais durablement. La nouvelle norme ? On peut parler ouvertement des noirs ou des non-blancs pour dénoncer des discriminations, des injustices, des difficultés de la vie ou des actes héroïques. On doit parler « des blancs » lorsqu’il s’agit d’oppression, de mauvais comportements et de ridicule. La presse n’a désormais plus aucun problème à afficher son racisme.

Lire la suite sur Contre-info

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.