Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2017

La propriété privée disparaîtra-t-elle de notre vivant ?

Propriété-privée-Audesou-CC-BY-NC-ND-2.0.jpgLes marxistes entendaient placer tous les biens sous le contrôle du gouvernement. Les principaux actifs devaient être détenus par l’état, ce qui signifiait qu’ils seraient utilisés et contrôlés par les gens qui dirigeaient le gouvernement.

C’était une situation si bizarre et si peu naturelle qu’il a fallu de sanglantes révolutions et guerres civiles pour l’imposer.

Le résultat fut désastreux. Privés de leurs actifs, les citoyens sont devenus esclaves de l’élite dirigeante. Ils ne pouvaient choisir leurs activités, l’endroit où ils vivaient ou leurs possessions. Ils étaient piégés.

L’attrait du communisme, c’était de pouvoir améliorer la situation matérielle des gens. En l’absence de coûts de publicité, de concurrence, d’erreurs, de luxes inutiles et de caprices individuels… l’économie était censée pouvoir produire des biens et services de façon plus efficace.

C’était comme une machine, pensaient ses promoteurs. Des technocrates vigilants, experts et dotés d’un esprit civique rationaliseraient la production, et amélioreraient son fonctionnement.

Mais cela n’a pas fonctionné.

Lire la suite sur businessbourse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.