Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2017

Voilà pourquoi Christophe Castaner est surnommé « Simplet »...

Résultat de recherche d'images pour "photo de christophe castaner"Ecoutez le bruit que fait sa brosse à reluire sur les pompes d’Emmanuel Macron…

Parmi les sept nains de Blanche-Neige, c’est celui-ci qui a été choisi pour lui, de préférence à Atchoum et aux autres. Un sobriquet qui lui va très bien.

Du temps où il traînait rue de Solférino, les collègues, les camarades de Castaner l’appelaient « Simplet ». La preuve que, chez les socialistes, on ne manquait quand même pas d’hommes et de femmes lucides et intelligents. Mais on pardonnait à Christophe Castaner d’être champion dans la catégorie « nigaud poids lourd ». Car, élu de Forcalquier, il était doté d’un bel accent des Alpes-de-Haute-Provence qui faisait merveille sur les plateaux de télévision.

Il aimait parler. Il ne refusait aucune invitation des médias. Depuis qu’il a pris du grade et est devenu porte-parole du gouvernement, il est très demandé et lui, en vrai goinfre, en redemande. Con, En Marche et fier de l’être ! Christophe Castaner ne recule devant aucune bêtise, fût-elle énorme, devant aucune flagornerie.

Écoutez le bruit que fait sa brosse à reluire sur les pompes d’Emmanuel Macron : « Je vais là où il me demande d’aller car j’ai pour lui de l’amour. » Informée de cette déclaration, Brigitte Macron a froncé les sourcils. Mais elle n’a rien dit. La flèche de Cupidon ayant transpercé Castaner, l’épouse du Président a compris l’extrême fragilité d’un grand blessé de l’amour.

 

Ainsi encouragé dans ses élans amoureux, Castaner a persévéré et surenchéri. Et là, merci d’éloigner de l’écran les enfants et les chastes jeunes filles prépubères : « Macron, je l’ai rencontré quand il était encore à l’Élysée. Au bout de quatre minutes, je me suis dit “Waouh !”, des comme lui, on en rencontre un tous les cinquante ans. » Plus torride que ça, tu meurs…

 

Vous entendez le bruit de la brosse à reluire ? Vous aimez ce bruit-là ? Alors, encore ceci, puisque ça ne vous lasse pas : « Macron, c’est le Zlatan de la politique, il a une vista incroyable, une part d’humanité rare. » Vous trouvez que c’est trop, que c’est grotesque ? Vous êtes une bande de sans-cœur ! « C’est un grand sensible. Il a trouvé en Macron quelqu’un en qui il a confiance », a expliqué une de ses proches. Walt Disney nous avait caché que Simplet était amoureux de Blanche-Neige…

Il ne faudrait pas croire que Castaner soit juste un amant romantique, doux et tourmenté. Il a aussi des c… Ainsi, pour 20 Minutes, il s’est livré à un très franc exercice sémantique à propos d’une expression qu’il affectionne : « Coincé du trou du cul ».

Dans le temps, en Suisse, il y avait ceux qu’on appelait les « crétins des Alpes ». Des habitants des vallées reculées qui, par manque d’iode, souffraient de déficience mentale. En France, nous avons le crétin des Alpes-de-Haute-Provence.

Source : Benoît Rayski- Boulevard voltaire

Macron victime de la vengeance implacable de Ferrand...

Résultat de recherche d'images pour "photo de richard ferrand"Ferrand se venge-t-il d’Emmanuel Macron en laissant filer les parlementaires En Marche ? Les dysfonctionnements du groupe qu’il préside à l’Assemblée Nationale sont en tout cas devenus de notoriété publique et portent un sévère préjudice au Président de la République.

C’est probablement la faute à pas de chance. Car il reconstitue le scénario du film, Emmanuel Macron doit se dire qu’il n’y est pour rien. Quand il décide de se lancer dans l’aventure présidentielle, en effet, Macron manque de soutien parlementaire. Il trouve Richard Ferrand, alors rapporteur de la fameuse loi Macron, sur son chemin.

Il n’avait pas l’embarras du choix, à l’époque, et ne pouvait se douter de la suite des événements.

L’encombrant Richard Ferrand

Tant que Ferrand était dans la machinerie de la campagne électorale, au fond, ses vices sont restés cachés. Puis l’arrivée au pouvoir a dévoilé les travers du personnage.

On se souvient ici de l’âpreté de ses relations avec le Modem, qui ont ouvert, avant l’élection de Macron, la première crise du quinquennat. On imagine qu’à ce moment, Macron a compris que la gouaille ferrandaise lui jouerait tôt ou tard une vilaine blague.

Les révélations sur l’enrichissement de son patrimoine familial par la mutuelle dont il était directeur général ont évidemment confirmé les craintes que le Président pouvait avoir. La personnalité qui avait porté politiquement sa campagne devenait tout à coup très encombrante.

Comment Macron a lâché Ferrand

Dans la foulée de ces révélations, Macron a appliqué un traitement spécial à Ferrand qui a manifestement laissé des traces.

Tout d’abord, il a exfiltré Ferrand vers la présidence du groupe de l’Assemblée, là où Ferrand guignait le perchoir. L’astuce pour faire avaler la couleuvre a consisté à lui faire croire qu’il obtiendrait ce poste à mi-mandat.

François de Rugy a évidemment coupé court à tout espoir, pour Ferrand, en annonçant qu’il ne démissionnerait pas (forcément) au bout de deux ans et demi. Et là, Ferrand a compris que son destin politique s’arrêterait à l’obscure présidence du groupe En Marche à l’Assemblée Nationale. Certains s’en contenteraient, manifestement, pour Ferrand, ce n’est pas assez cher payé.

Ferrand se venge et touche Macron aux flancs

Résultat: Ferrand fait sa mauvaise tête à l’Assemblée, et laisse le désordre s’installer. Il cautionne l’élection de Yaël Braun-Pivet à la présidence de la commission des lois. L’intéressée est convaincue que l’Assemblée vote les décrets et multiplie les maladressesqui enveniment les débats. Par exemple, elle oublie de couper son micro au moment où elle débine ses petits camarades.

Depuis le début de la session, Ferrand a déserté les bancs de l’Assemblée et se garde bien de participer aux débats. C’est un président absent, alors que la maison brûle.

Les séances épiques où de jeunes députés inexpérimentés subissent le pilonnage de l’opposition, France Insoumise en tête, ont désormais fait le tour des écrans. Ferrand semble n’en avoir cure.

C’est évidemment un terrible point de faiblesse pour le Président. L’exercice solitaire du pouvoir atteint vite ses limites en démocratie.

Source : ici