Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2017

Baisse des cotisations : de la poudre aux yeux !

mensonge_pinocchio_csg_macron.jpgLa promesse d’Emmanuel Macron d’échanger une baisse de cotisations salariales contre une hausse de la CSG serait, paraît-il, neutre pour les finances publiques. On peut même se demander si l’opération ne sera pas doublement gagnante pour l’État, notamment pour des raisons de déductibilité ou non des cotisations.

D’après le gouvernement, la baisse de 3,15 % des cotisations salariales serait entièrement compensée par la hausse de 1,7 % de la CSG malgré la différence de taux, car la première ne profiterait qu’aux salariés actifs, tandis que la seconde serait subie par tous les titulaires de revenus, au nom de l’universalité de la CSG.

En fait, on peut même se demander si l’opération ne sera pas doublement gagnante pour l’État, notamment pour des raisons de déductibilité ou non des cotisations.

Lire la suite sur Contribuables Associés

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.