Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2017

Emmanuel Macron, la menace d'un président absolu

macron.jpgLes électeurs sont-ils en train de donner au président de la République les pleins pouvoirs ? Selon les premières estimations, La République en Marche pourrait obtenir entre 390 et 445 sièges sur 577 à l'Assemblée nationale à l'issue du second tour le 18 juin prochain. Le scénario était inimaginable ce 6 avril 2016, jour où Emmanuel Macron, encore ministre de François Hollande, lançait son mouvement En Marche! à Amiens. 14 mois plus tard, celui qui fut secrétaire général de l'Elysée, autant dire à la tête de l'Etat sans mandat démocratique autre que celui, par procuration de François Hollande, se retrouve assis à la place de ce dernier.

Lire la suite sur français.rt

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.