Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2017

"Il n'existe aucune connexion entre le monde d'en haut et celui d'en bas"

carte élections.PNGLe géographe Christophe Guilluy avait depuis longtemps théorisé la fracture entre deux France, celle globalisée des métropoles et celle populaire des périphéries. Pour Le Point, l'auteur du Crépuscule de la France d'en haut (Flammarion) et de La France périphérique (Flammarion) analyse le second tour d'une élection présidentielle qui, selon lui, confirme que la mondialisation ou l'immigration sont devenues les vrais sujets de clivage au-delà de la droite ou de la gauche.

Lire la suite sur lepoint

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.