Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2017

Le libéralisme assumé d’Emmanuel Macron pourrait se retourner contre lui

macron_21.jpgOn n’en connaît pas tous les détails, mais la réforme de l’actuelle assurance chômage en allocation universelle selon le projet d’Emmanuel Macron, constituerait un véritable bouleversement si elle était appliquée. Non seulement pour ceux qui seront concernés par la perte de leur emploi, mais aussi pour ceux qui financeront le système compte tenu du changement de paradigme.

Certes, le choix de société soumis aux électeurs pour le second tour de l’élection présidentielle porte sur des principes plus fondamentaux que la seule indemnisation du chômage. Mais alors que Marine Le Pen opte pour un statu quo (exception faite d’une taxe de 10% sur les contrats de travail souscrits avec un travailleur étranger), la réforme proposée par Emmanuel Macron pose bien des questions.

Car ce n’est pas en s’attaquant à l’indemnisation du chômage qu’on le fait reculer, mais en créant des emplois. Sans faire porter aux chômeurs les conséquences de la dérive d’un système dont ils ne sont pas responsables.

Lire la suite sur slate

08:58 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.