Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2017

Il n’y a pas besoin d’être grand clerc marxiste pour dire que ce vote Macron était nettement un vote de classe.

brigitte-et-emanuel-macron-2017 (1).jpgJe me suis longtemps demandé pourquoi, dans sa com’, Macron mettait en avant de façon obsessionnelle le couple fusionnel atypique qu’il forme avec son épouse retraitée.

[...] Certes, c’était une façon de remplir le vide et du programme et du personnage lui-même. C’était aussi un moyen de gommer l’image du banquier dur et du hollandais mou qu’était M. Macron, de se montrer moderne et tendance, avec ce couple improbable, cette famille recomposée où, sans enfant, il joue le rôle du père, beau-père, grand-père.

[...] Mais le calcul politique était en réalité plus profond.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

09:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.