Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2017

L'état alarmant des comptes publics entrave la politique étrangère de la France

deficit.jpgAlors que nos concitoyens s’apprêtent à voter, la situation alarmante de nos finances publiques est presque absente du débat présidentiel. Il est pourtant urgent de démontrer notre capacité à équilibrer durablement les comptes publics.

Notre déficit public reste supérieur à 3 % du PIB. Notre croissance économique pour 2016 atteindrait juste 1,1 % et, avec 1,3 % voire 1,4 % en 2017, elle resterait toujours plus faible que celle de la zone euro. Le Haut Conseil des finances publiques estime « improbables les réductions des déficits prévues » par le gouvernement pour 2017.

Au niveau européen, la Commission souligne que « le niveau élevé de la dette publique, conjugué à une croissance faible, pourrait être dans le futur une source de risques importants pour les finances publiques ». Il est probable qu’en 2017 la France soit, avec la Grèce, le seul pays encore en situation de déficit excessif.

Lire la suite sur lesechos

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.