Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2017

Des impôts très compliqués pour mieux vous voler

impots.jpgComme d’habitude la presse se focalise sur les promesses des différents candidats — c’est-à-dire ce qu’ils vont donner aux uns après l’avoir pris aux autres. Comme d’habitude, les électeurs appâtés mordent goulûment à l’hameçon. Aucun gagnant d’un butin ne cherche à savoir qui il a contribué à léser.

Comment en serait-il autrement vu la façon dont les impôts sont perçus ?

Le sondage IFOP commandé par le Sénat à ce sujet est édifiant.

Sur la question « À quoi doit servir en priorité la politique fiscale » seulement 21% des personnes interrogées répondent « favoriser des services publics de qualité ». 28% des gens pensent que la politique fiscale doit « augmenter le pouvoir d’achat des ménages » et 27% « réduire les inégalités ».

En France, personne ne se demande si une « inégalité » est injuste ou non. Une « inégalité » choque toujours, sauf si c’est un gagnant de l’euromillion. Là, le hasard fait bien les choses.

Lire la suite sur Contrepoints

Les commentaires sont fermés.