Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2017

On cache les noms des violeurs musulmans: un journaliste avoue « Il ne faut pas faire monter le populisme. »

agressions-cologne-nouvel-an.jpg« Pour éviter au populisme de se réveiller » les médias français donnent des prénoms chrétiens à la place de prénoms musulmans, pour dissimuler la part beaucoup trop importante des personnes issues de l’immigration dans les viols. C’est ce que révélait Jean Quatremer, au cours de l’émission28 minutes sur Arte, suite aux viols collectifs qui ont eu lieu lors du passage au nouvel an à Cologne et dans de nombreuses autres villes d’Europe occidentale en 2016.

Lire la suie sur lesobservateurs

Les commentaires sont fermés.