Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2017

Pour réduire les lacunes, l’école préfère en apprendre moins

grammaire-predicat-enseignement-cod-coi1-653x400.jpgComme l’a très bien montré Ingrid Riocreux, certains journalistes n’ont pas hésité, tout en se muant en spécialistes auto-proclamés de l’enseignement du français, à reprocher à ceux qui s’indignaient de l’apparition du prédicat de s’attacher à un détail. On pourrait inversement se demander si d’autres ne se sont pas servis du prédicat pour faire oublier tout le reste. Tout comme on a accusé les pourfendeurs de la réforme d’être réfractaires à tout changement, dans le seul but d’éviter le débat. Pour ne jamais traiter des problèmes de l’islamisme, on taxe d’islamophobie. Pour ne jamais remettre en cause les réformes de l’école, on taxe désormais d’« antipédagogisme ».

Lire la suite sur Causeur

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.