Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2017

Suède : la quasi-totalité des suspects sont des migrants, témoigne un policier à bout de nerfs

suède.jpgUn officier de police suédéois a fait part sur Facebook de son ras-le-bol. Selon lui, la quasi-majorité des crimes auxquels il doit faire face sont le fait de migrants. Mais son franc-parler – assumé – a déclenché une polémique virale en Suède.

Après 47 ans passé dans la police, Peter Springare a visiblement craqué et décidé de tenir la chronique de ses journées de service Dans un post sur Facebook, il avertit d'emblée que ce qu'il avait à dire n'était pas politiquement correct et qu'il était bien conscient que ses propos seraient de nature à nuire à sa carrière.

Lire la suite sur RT en français

Les commentaires sont fermés.