Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2017

Quand le sexe se banalise à l’école

ecole.jpgDe l’école, nous gardons quelques jolis souvenirs : un instituteur qui nous a ôté la phobie d’une matière, des parties de gendarmes et voleurs qui valaient bien deux tours de stade à fond la caisse, des amitiés passionnelles et des premiers émois qui nous faisaient rougir comme des pivoines. Et puis, il y avait aussi des vexations et de méchants croche-pattes. Des aléas banals, en somme. L’école nous apprenait, avec plus ou moins de succès, à savoir nous défendre.

Les temps ont changé. Et les jeux aussi. Selon l’ACPE, une association qui se bat contre le tourisme sexuel, 5.000 à 8.000 mineurs se prostitueraient en France avec, en ligne de mire, les enfants entre 10 et 14 ans.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Les commentaires sont fermés.