Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2017

Chimères hommes-cochons : jusqu’où jouerons-nous à l’apprenti sorcier ?

pig-man-skarabokki.jpgIl y a quelques jours, la presse nous apprenait que des chercheurs californiens avaient réussi à créer des chimères hommes-cochons destinées à produire des organes pouvant être greffés chez des humains sans se heurter à la barrière génétique de l’espèce. [...]
 
En voulant créer des cœurs, des foies ou des pancréas humainement compatibles chez des porcs, nous risquons aussi de les doter de neurones humains, donc d’un cerveau hybride, mi-homme mi-cochon ! Nous n’en sommes encore qu’aux balbutiements de ces techniques, mais envisager de modifier durablement et profondément des fonctionnements biologiques issus de sélections et de mutations accumulées au fil des millénaires présuppose une connaissance parfaite de la physiologie humaine et animale que nous ne possédons pas encore.
 
Lire la suite sur Boulevard Voltaire

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.