Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2017

Marché halal, une “tradition inventée” et non une obligation religieuse

b_4halal.jpgLa marché du halal ne cesse de se développer depuis les années 1980. Pourtant, selon Florence Bergeaud-Blackler, qui publie “Le marché halal ou l’invention d’une tradition”, il ne s’agit pas d’une obligation religieuse.

C’est le fruit de la rencontre entre capitalisme et islam. Nourriture, vêtements, maquillages, banques…  Le halal (licite) est partout mais est-ce une obligation religieuse ? Pour l’anthropologue Florence Bergeaud-Blackler, qui vient de publier “Le marché halal ou l’invention d’une tradition” (Éd. Seuil), la réponse est catégorique. Si le porc, le sang et l’alcool sont formellement interdits dans le Coran ou la Sunna (les dires et les gestes du prophète), aucune norme ou comportement n’est en revanche imposé.

Lire la suite sur tvlibertes

Les commentaires sont fermés.