Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2017

IVG : Marine Le Pen est-elle sur la Lune ?

marine-le-pen-2_article.jpg[...] Le drame de l’avortement est donc passé par pertes et profits dans la nouvelle politique du parti lepéniste. Des virulents appels à abolir la loi Veil sous l’ère de Jean-Marie le Pen à la « sanctuarisation » de la contraception et du droit des femmes à disposer de leur corps défendue par l’eurodéputé Sophie Montel, le FN a donc fait le grand écart en l’espace d’une dizaine d’années. Sans aucun état d’âme. L’IVG serait d’ailleurs devenue un sujet « lunaire » pour les électeurs du FN, à en croire Marine le Pen.

Lire la suite sur Famille Chrétienne

Commentaires

Ce qui est effarant, c'est que son père n'ait jamais perçu la fourberie de sa fille, qu'il fît monter dans l'appareil du parti jusqu'à sa malencontreuse succession. Pourtant, Jacques BOMPARD l'avait vainement prévenu, ce népotisme paternel l'ayant conduit à l'éviction de ce co-fondateur historique du FN. Exclu du BP, il quitta le parti et continue à défendre les enfants à naître à l'Assemblée Nationale et dans ses articles en ligne sur son site de la Ligue du Sud.

Pour essayer de contrer la montée en puissance de la renégate opportuniste, et dont le carriérisme est avéré sans ambages dans cet article, il poussa Bruno GOLLNISCH à se présenter contre JMLP, aveuglé par ses sentiments filiaux. On peut se référer à son réquisitoire en ligne de 2005: Le Pen contre le FN.

Prévenir ces dérives idéologiques, plutôt que guérir ces déviationnismes électoralistes, il fut un précurseur éclairé tentant d'enrayer cette mise sur orbite familiale (dixit le Front Familial de Carl LANG). Mais le mal est fait, il ne nous reste plus qu'à structurer l'UDN avec ses composantes et ses alliés dont les Comités Jeanne de JMLP... La boucle est ainsi bouclée. Il aurait mieux valu confier l'héritage à Bruno MEGRET, ou mieux encore à Carl LANG, dont la rectitude militante est exemplaire. Bruno GOLLNISCH, malgré ses qualités, ne pouvant que rester un éternel second, n'ayant jamais eu le courage, ni les soutiens de sa fugitive et tardive ambition, resté trop longtemps dans l'ombre tutélaire et rassurante de JMLP.

Écrit par : Coriolan | 20/01/2017

Les commentaires sont fermés.