Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2016

Message de Bruno Le Roux : pas plus de 90 km/h sur les marchés de Noël !

C’est un mig… Un mimig… Un migra…Vous voulez dire un migrant ? Voilà, c’est ce que je voulais dire… 

Le passager retrouvé mort dans le camion est polonais. Partout, sur toutes les ondes, toutes les chaînes, il y a du Polonais dans l’air. Probablement un attentat. Pas sûr. Avec un peu de chance, il s’agit d’un déséquilibré, d’un fou, d’un père Noël enragé… Mais savez-vous que le passager était polonais ? Et le camion suédois. Il était suédois, le camion. Peut-être piloté par personne. Un camion Google sans conducteur… Ah, c’est pas au point, ces machins-là. Ça fonce n’importe où.

Dans les heures qui suivent l’attentat, à aucun moment notre brave BFM (et les autres) n’aborde la question du chauffeur. Tant d’embarras nous embarrasse. Sur les plateaux des chaînes d’info, dans les radios, les rédactions, la patate chaude passe de main en main. De toute évidence, il n’y avait aucun conducteur à bord de ce camion. Et la pomme de terre circule. Quelqu’un pourrait la manger, en faire des frites, une purée… Mais non. On se la passe… Vous a-t-on dit qu’il y avait un Polonais dans le camion ? Oui ? Ah… Désolé…

Et puis, au matin, l’ombre d’une esquisse d’un profil de terroriste se dessine. Mais qui est-ce ?

Heu… Un Afghan…

Ah bon ?

Oui. Un réf… Un réfu… Euh… Un réfugi… 

Précisez votre pensée, que diable !

Eh bien, c’est-à-dire que… Euh… C’est un mig… Un mimig… Un migra…

Vous voulez dire un migrant ?

Voilà, c’est ce que je voulais dire… 

Eh ben, l’accouchement n’a pas été facile. Des heures de contractions… Une douleur ! Mais qu’attend-on pour placer ces pauvres journalistes sous péridurale ?...

Suite et source : boulevard voltaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.