Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2016

Le ministère de la santé veut imposer 11 vaccins

vaccins.jpgCette fois, je me suis dit que la folie s'était emparée des autorités de santé. 

Mercredi dernier, le 30 novembre, après une année de pseudo « consultations démocratiques », le comité sur la vaccination a rendu son rapport, dans lequel il préconise de : 

faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels) [1]. 

Cela ressemble au dernier coup de poignard de la ministre de la Santé, Marisol Touraine. 

Ainsi, dans son esprit : 

puisque les gens demandent le retour du bon vieux vaccin DT-Polio sans aluminium ; 
puisqu'ils n'ont pas l'air contents qu'on injecte à la place à leurs bébés un super-vaccin avec aluminium et trois vaccins non obligatoires supplémentaires, 

alors la solution la plus simple, selon elle, est de : 

rendre obligatoires tous les vaccins présents dans le super-vaccin 
et, tant qu'on y est, rendre obligatoires encore cinq vaccins supplémentaires (pneumocoque, méningocoque C et triple vaccin ROR). 

Un tel abus de pouvoir paraîtrait déjà inimaginable. 

Et pourtant, ce n'est pas tout. 

Lire la suite sur wikistrike

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.