Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

Sans doute valeur suprême dans notre "meilleur des mondes", le transcendant tabou au coeur du second tour de la primaire des Républicains

fillon juppe.jpgVoici qu’Alain Juppé, prince de la morgue s’il en est, tente d’utiliser une arme de destruction massive contre François Fillon, qu’il accuse de n’être pas, comme lui, un défenseur ardent de l’avortement, pour avoir commis le crime de confier qu’il n’y était pas personnellement favorable.

En réponse, Fillon se récrie et proteste de sa farouche volonté de ne pas toucher à l’avortement. On mesure ainsi ce qu’il en est devenu de la loi présentée par Simone Veil, affirmant alors qu’elle était un texte destiné à encadrer et limiter la pratique de l’avortement, encore présenté comme une tragique solution pour des femmes en détresse.

Lire la suite sur lagrif

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.