Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2016

Dégradation de la capacité opérationnelle de la gendarmerie : une directive européenne en cause

comment-supprimer-le-virus-gendarmerie-nationale-default-34472-0.jpgAuditionné le mardi 18 octobre 2016 par la Commission de la défense nationale et des forces armées, le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN) a sonné l’alarme concernant la dégradation de la capacité opérationnelle de la gendarmerie due à l’application de la directive européenne 2003/88/CE qui fixe des prescriptions minimales de sécurité et de santé en matière d’aménagement du temps de travail. Elle s’applique à tous les secteurs d’activité, privés ou publics. Si, initialement, les forces armées et de sécurité bénéficiaient d’une dérogation, ce n’est plus le cas aujourd’hui, sauf événements exceptionnels.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Les commentaires sont fermés.