Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2016

«Il faut dire la vérité, la plupart des migrants de la jungle de Calais ne sont pas des réfugiés»

calais-1140x641.jpgLe drame de la Jungle de Calais n'a rien de nouveau, même s'il s'est considérablement aggravé en quatre ans. Il remonte à la fin des années 1990, lié au fonctionnement de l'espace Schengen: la France a ouvert ses frontières européennes et s'est engagée à protéger par tous les moyens celles de la Grande-Bretagne, transformant, le Calaisis en cul-de-sac, réceptacle des migrants qui ont traversé une partie de la planète dans le but de se rendre outre-Manche. 

Lire la suite sur figarovox

08:07 Publié dans immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.