Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2016

La "fuite des cerveaux" mine l'Afrique sub-saharienne (sans enrichir l'Europe)

diplomes-africains_0.jpgLe nombre de travailleurs qualifiés quittant l'Afrique subsaharienne augmente rapidement et constitue une véritable "fuite des cerveaux" qui pénalise le développement du continent, a mis en garde mardi le Fonds monétaire international (FMI).

Dans son rapport sur les prévisions économiques mondiales, le FMI estime que le chiffre des migrants africains à destination des pays les plus riches pourrait bondir de 7 millions en 2013 à 34 millions en 2050.

Lire la suite sur Boursorama

Les commentaires sont fermés.