Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2016

De mieux en mieux : à Rome comme à Bordeaux

Voici la photo d’Arnaud Alessandrin, ce docteur en sociologie, spécialiste du transsexualisme, coordinateur de l’Observatoire bordelais de l’égalité, et très proche d’Alain Juppé selon « Infos Bordeaux » du 11 septembre 2016. Ce média rapporte qu’il a « épousé » le samedi 10 septembre son délicieux compagnon Philippe Dourfer.

La si mignonne Arnaud, en une originale vêture grise, laisse voir ses belles jambes de jeune épousée tandis que la si tendre Philippe avec sa pudique robe noire et ses lunettes noires ne laisse apparaitre qu’une épaule dénudée comme celle d’un bonze et que protège un parasoleil noir également.

On comprend que cette touchante scène ait ému leurs amis Isabelle et Alain Juppé. Ces derniers leur ont fait parvenir à la fin de la cérémonie actant leur projet de vie de tendre paire, un message de félicitations.

Inutile de préciser ici qu’en aucun cas nous ne voterons demain pour monsieur Juppé, ce grand libéral plein de morgue.

Cependant, à Rome, le nouveau maire, Virginia Raggi, semble-t-il de genre sexuel féminin, a uni pour sa part, selon les principes de l’homosexuellement correct, deux tendres pigeons, François (pas le pape !) et Luca. Monseigneur Domenico Sigalini, évêque de Palestrina, qui a aussi reçu la charge de la Commission épiscopale pour les migrations (de la Conférence des évêques italiens) leur a adressé ses plus vives félicitations : « J’adresse mes compliments à ces jeunes et je leur souhaite beaucoup de bonheur. Que deux amis qui se veulent du bien aient les mêmes droits que n’importe quel autre couple ne rentre pas en discussion. » (sic !)

Qui donc pourra dire après cela que Juppé n’est pas en grande harmonie avec la belle Église de l’aggiornamento propulsée par le pape François ?

Source : le blog de Bernard Antony

Les commentaires sont fermés.