Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2016

Avec madame Belkacem, scolaire rime avec totalitaire !

belkacem_peillon.jpgAprès Vincent Peillon, dame Belkacem entend elle aussi marquer son passage à l’Éducation Nationale par une avancée vers la scolarité pour tous, la plus longue possible.

Elle annonce donc sa volonté de la rendre obligatoire de 3 à 18 ans. Et sans doute, dans sa tête comme dans celle de tous les totalitaires jacobins, s’agit-il que l’État puisse « éduquer » tout au long de la vie modelant et contrôlant l’individu réchappé à l’IVG jusqu’à sa mort programmée.

Si l’on veut remonter loin, cela est certes vieux comme le socialisme, qui est la vieillesse du monde, avec toutes ses utopies au long de l’histoire. Mais plus près de notre temps, ce sont évidemment chez les idéologues-pédagogues du XVIII° siècle révolutionnaire que puisent nos archéo-« progressistes ». Et en premier, systématiquement, chez Jean-Jacques Rousseau, non pas le seul mais le principal théoricien des relations de l’individu et de l’État selon « le contrat social ».

Lire la suite sur le blog de Bernard Antony

Les commentaires sont fermés.