Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2016

L’Aïd el Kébir ? Une monstruosité doublée d’un risque sanitaire

1-fievre-catarrhale-ovine-progresse-fortement-en-france_818725-588x327.jpgLe 12 septembre prochain aura lieu la cérémonie musulmane de l’Aïd. Pour permettre l’application de la Charia le gouvernement et les préfets ont adopté des dérogations aux règles d’abattage des animaux – règles traditionnelles pourtant établies dans le souci de limiter la souffrance animale et d’assurer la sécurité sanitaire.
Pour permettre – y compris à des enfants – de pratiquer des égorgements rituels, des abattoirs provisoires vont être installés dans de nombreux lieux de France. Et des béliers d’un an vont être importés de pays exotiques.
Ce dernier point a soulevé un grave problème sanitaire en 2015 : il est à l’origine de la réapparition et du développement en France de la Fièvre catarrhale ovine (la FCO, une fièvre hémorragique), alors même que le risque était connu.

Lire la suite sur Polémia

Les commentaires sont fermés.