Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2016

Saint-Pétersbourg : L’importance de la rencontre entre Poutine et Erdogan

Grande Eurasie – La signification
de Saint-Pétersbourg et Bakou

 

Il est difficile de surestimer l’importance de la rencontre de Vladimir Poutine avec Recep Tayyip Erdogan, à Saint-Pétersbourg. Cependant, de mon point de vue, la visite du président russe à Bakou et les entretiens avec les présidents azerbaïdjanais Ilham Aliyev, et iranien Hassan Rouhani, ainsi que leurs angles symboliques et pratiques, n’étaient pas moins, et même étaient beaucoup plus importants.

Commençons par le fait que la Russie entretient actuellement avec l’Iran une relation plus que bonne; ces pays sont des alliés militaires en Syrie. L’Iran a fourni au VKS russe un couloir en droite ligne  à travers son territoire vers l’Irak. Et il est extrêmement important non seulement pour les frappes de l’aviation, mais aussi en raison de la nécessité d’organiser un approvisionnement ininterrompu des troupes russes en Syrie. La route maritime la plus importante à travers les détroits a été menacée lors de la récente forte détérioration des relations avec la Turquie. Compte tenu de l’instabilité générale au Moyen-Orient, la présence d’une autre ligne d’accès augmente considérablement la stabilité de l’ensemble des factions syriennes.

Le président russe pouvait facilement rencontrer son homologue iranien à Téhéran – ne pas voler à Bakou. Mais si les deux dirigeants qui sont activement impliqués dans la politique mondiale, ont jugé nécessaire de se rencontrer à Bakou, c’est qu’il y avait des raisons.

Rivaux traditionnels

Permettez-moi de vous rappeler que l’Azerbaïdjan a toujours mis l’accent sur la Turquie qui n’est pas moins le rival traditionnel de l’Iran dans la lutte d’influence dans l’ensemble du Moyen-Orient, y compris le Caucase.

Même avant l’émergence de la Turquie moderne et de l’Iran, ...

Suite et source : arretsurinfo.ch

Les commentaires sont fermés.