Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2016

Du bon sens de Viktor Orban et du « vivre-ensemble » suicidaire

Nous apprenons par une dépêche de l’agence Reuters que le président hongrois Viktor Orban avait déclaré aujourd’hui qu’il y avait un « lien évident » entre l’immigration illégale en Europe et les attentats terroristes, et d’ajouter que « si quelqu’un nie l’existence de ces liens alors, dans les faits, cette personne nuit à la sécurité des citoyens européens ». Ce constat d’évidence, par un homme d’Etat patriote et courageux qui vient de lancer une campagne publique opposée à l’immigration, dans la perspective du référendum sur la répartition des clandestins dans l’Union Européenne prévu dans son pays en septembre, rappelle cruellement l’aveuglement criminel, joint à l’incompétence affligeante et trop souvent à l’idéologie de collaboration, de nos dirigeants. Depuis janvier 2015, les attentats qui, sur notre sol, ont fait plus de 200 morts, sans parler de ceux qui ont frappé la Belgique, l’Allemagne, sont TOUS en lien avec la tsunamigration qui submerge l’Europe, en partie largement favorisée par l’Etat islamique et ses complices, hier en Syrie, aujoud’hui en Libye livrée au chaos, demain peut-être dans d’autres pays particulièrement fragilisés...

Suite et source : le blog de Bernard Antony

Les commentaires sont fermés.