Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2016

L'UFC-Que choisir interpelle le gouvernement face à "l'aggravation de la fracture sanitaire"

L-UFC-Que-choisir-interpelle-le-gouvernement-face-a-l-aggravation-de-la-fracture-sanitaire.jpgL'accès à un généraliste s'est "dégradé". Entre 2012 et 2016, l'accès à un médecin généraliste à moins de 30 minutes du domicile "s'est dégradé pour plus du quart de la population" (14,6 millions de personne), relève UFC-Que Choisir. Le constat est encore plus préoccupant concernant l'accès à un spécialiste à moins de 45 minutes. En quatre ans, l'accès à un ophtalmologiste a diminué pour 38% des Français, à un pédiatre pour 40%, et à un gynécologue pour 59%.

Lire la suite sur europe1

Les commentaires sont fermés.