Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2016

Guillaume de Thieulloy : “Henry de Lesquen met en péril Radio Courtoisie, qui ne lui appartient pas, ainsi que la droite de conviction”

gdt.jpgEntretien sans langue de bois avec Guillaume de Thieulloy, directeur de la rédaction de Nouvelles de France, sur la crise ouverte de Radio Courtoisie :

Vous avez signé un communiqué de plusieurs « patrons d’émission » de Radio Courtoisie en forme de motion de défiance. Pourquoi ?
Effectivement, nous appelons Henry de Lesquen à réunir les patrons d’émission et  à clarifier ses relations avec la radio. Sa candidature à l’élection présidentielle et, plus encore, ses déclarations comme candidat annoncé mettent gravement en péril non seulement la radio elle-même, mais aussi une large partie de la droite de conviction. J’ai donc signé pour deux raisons. D’abord, parce que je tenais à dire publiquement que je n’adhérais en aucune façon à certaines déclarations odieuses, insultantes pour les personnes. Je suis catholique avant tout et je rejette donc avec horreur le racisme sous toutes ses formes. Ensuite, parce que je tiens ces déclarations pour extraordinairement dangereuses pour nous tous, spécialement dans le contexte politique actuel.

Lire la suite sur Nouvelles de France

Les commentaires sont fermés.