Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2016

Vue de Suisse, la France est impossible à réformer : en cause, l'absence de réelle démocratie

o-refrendum-facebook.jpgVue de Suisse, la France de ces derniers jours ne fait pas plaisir à voir.

La France s’entortille dans un projet de réforme d’une façon dont elle a le secret. Au départ, « l’avant-projet de loi El Khomri », du nom de la ministre du Travail, devait assouplir les horaires des salariés, plafonner les montants des indemnités prud’homales, préciser les motifs invoqués pour des licenciements économiques et impliquer directement les salariés dans des référendums d’entreprise.

L’idée ne paraissait pas mauvaise, mais peu importe qu’on soit pour ou contre, finalement, car on peut en parler au passé. Le projet de loi a été tellement retouché, rapiécé et modifié qu’il en est devenu méconnaissable. Et ce n’est pas fini : le texte est encore l’objet de près de 5 000 propositions d’amendements. Des élus manquent à la majorité socialiste pour faire passer le texte. Le gouvernement français envisage de recourir à l’article 49-3 de la Constitution française pour couper court aux débats. Belle démocratie !

Lire la suite sur Contrepoints

Les commentaires sont fermés.