Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2016

«Les dépenses en faveur des réfugiés relancent l'économie» : l'effroyable cynisme de Moscovici

moscovici.jpgPierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, a fait le 3 mai une déclaration sidérante dans une interview à la presse régionale (Est Républicain, Dauphiné…) Il y affirme, le plus sérieusement du monde: «Mais oui, les dépenses publiques en faveur des réfugiés ont un effet de relance sur l'économie européenne. Nous l'avons chiffrée en novembre dernier à 0,2 à 0,3 point sur la croissance de l'Union, voire 0,4 à 0,5 point dans les principaux pays d'accueil comme l'Allemagne.»

Ces propos atteignent un niveau de cynisme effarant pour l'image de la Commission européenne, de l'Union européenne en général, et celle du Commissaire Moscovici, lui-même, homme politique socialiste français comme il se définit.

Lire la suite sur lefigarovox

Les commentaires sont fermés.