Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2016

Réforme constitutionnelle : la nouvelle reculade du président « normal »

auto_recadre-12.pngAlors, ça y est : il a renoncé. Une nouvelle reculade de ce président « normal ».

Novembre 2012, devant les maires de France : « Nous devons mener notre politique, tenir notre cap. » Mars 2015, à Berlin : « Nous devons tenir la cap des réformes. » Malgré les démentis, les paires de claques électorales, les revers économiques largement annoncés, l’empirisme et l’amateurisme du gouvernement, les incantations tragi-comiques (n’est-ce pas, Monsieur Sapin ?), les croche-pieds de l’actualité, contre l’évidence et le bon sens, malgré la fonction présidentielle, qui demande, qui exige que l’on se fixe une ligne et que l’on s’y tienne si elle est bonne, malgré les leçons de l’Histoire, monsieur Hollande, une nouvelle fois, comme une digue vieillie, cède.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

08:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.