Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2016

Augmenter le point d’indice des fonctionnaires : du clientélisme coûteux

Manifestation-contre-laustérité-dans-la-fonction-publique-à-Strasbourg-Crédits-Rue89-Strasbourg-licence-CC-BY-NC-ND-2.0.jpgLa hausse de 1,2% de la valeur du point d’indice est un mauvais signal pour le pays. Cet achat de votes des 5,4 millions de fonctionnaires concernés, à un an de la présidentielle, sera financé par des contribuables et des PME exsangues, affaiblissant les chances de reprise de l’activité. Ce « coup de pouce » clientéliste achève les derniers espoirs de retour du déficit public sous les 3% du PIB, tout en n’empêchant pas le dépeçage en règle de la loi Travail. La majorité ne retiendra finalement que cette dépense publique non financée supplémentaire et, peut-être, une nouvelle taxe sur les CDD.

Lire la suite sur Contrepoints

Les commentaires sont fermés.