Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2016

Pourquoi les autorités britanniques ferment les yeux sur les mariages forcés

mariage forcé.JPG“Des centaines d’enfants sont mariés de force en Grande-Bretagne, et les autorités ferment les yeux”, s’insurge le très conservateur The Sunday Times. Une enquête du journal révèle que des mineurs britanniques – dont la plus jeune était une fillette de 6 ans – sont obligés d’accepter un mariage religieux, “un scandale qui se déroule en secret”.

Le mariage se fait soit au Royaume-Uni, soit dans le pays d’origine. Dans près de 25 % des cas, les deux parties résident au Royaume-Uni. En 2014, les autorités britanniques ont identifié 1 276 cas de mariages forcés, dont 22 % concernaient des personnes de moins de 17 ans. Il s’agit souvent de mineurs – des filles, mais parfois des garçons – vivant au Royaume-Uni et dont les parents sont originaires notamment du Pakistan, du Bangladesh et d’Afghanistan.

Lire la suite sur courrierinternational

Les commentaires sont fermés.