Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2016

La Pologne dit ne pas pouvoir cohabiter avec des gens du Moyen-Orient

2015-09-23T122913Z_01_JKP136_RTRIDSP_3_EUROPE-MIGRANTS-HUNGARY-6104.jpgLa présidence néerlandaise du Conseil, appuyée par l’Italie, la Grèce et l’Allemagne, tente de convaincre les États d’Europe de l’Est de participer au projet de redistribution de 160 000 réfugiés partout en Europe.

Les dirigeants des pays de Visegrád, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie, s’opposent toujours frontalement à cette idée.

« Les pays d’Europe centrale et de l’Est  n’ont pas l’habitude de cohabiter avec des citoyens d’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient », a assuré un diplomate polonais contacté par EurActiv.

« Depuis le début de la crise des réfugiés, les différences sociales dans ces pays ont été sous-évaluées. Avant d’accueillir et de redistribuer [des réfugiés], il faut communiquer avec les peuples d’Europe », a estimé ce diplomate, qui a préféré conserver l’anonymat.

Lire la suite sur euractiv

Les commentaires sont fermés.