Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2016

L’économique n’est pas la cause mais l’image du chaos

chaos.jpgRemaniement : contrairement à certaines rumeurs, Macron a sauvé sa tête. Pas sûr que ça plaise à tout le monde, à gauche comme à droite. Car s’il inquiète à gauche, il inquiète aussi à droite. En effet, il personnifie la fin du clivage gauche-droite par le marqueur économique. Face à cette nouvelle gauche, la vieille droite (Juppé, Sarkozy, Fillon) se découvre un problème d’identité.

Désormais, gauche et droite portent le même regard sur le rôle clef de l’économie. Même le FN, dans son désir de se rendre présentable, apporte sa contribution au primat de l’économique

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Les commentaires sont fermés.