Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2016

Depuis quand un droit d’ingérence sur la politique française est-il accordé à l’Algérie ?

Said-Bouteflika.jpgQuelqu’un, paraît-il, n’est pas du tout satisfait du récent remaniement “bidon” effectué par François Hollande.

Je pensais, moi, naïvement, que 75% des citoyens Français s’en moquaient totalement !

Et bien non ! C’est un algérien, Saïd Bouteflika, le propre frère du président de l’Algérie, qui voit d’un oeil mauvais la “marocanisation de la vie politique française” et il aurait fait part de sa désapprobation auprès d’un conseiller de François Hollande.

Il est vrai qu’il n’a pas tout à fait tort. Après Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’education, et Myriam El Khomri, ministre du travail, une troisième ministre possédant la double nationalité Franco-Marocaine comme ministre de la Culture, Audrey Azoulay, ça fait beaucoup pour un gouvernement de la France !

Lire la suite sur dreuz.info

Les commentaires sont fermés.