Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2016

La haute couture se lance dans le voile : « Faut prendre l’argent là où elle est ! »

abaya.jpegIl faut se plier aux exigences de la clientèle. Quelles qu’elles soient. En vieux français des années quarante, ça s’appelait la collaboration.
 
 
« Faut prendre l’argent là où elle est ! » disait autrefois Georges Marchais avec cette gouaille chère aux cocos des Trente Glorieuses qui s’entraînaient le soir à enchaîner les fautes de français. Ils croyaient ainsi faire « peuple » à une époque où le peuple parlait généralement un français châtié…
 
Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Les commentaires sont fermés.