Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2015

Fiscalité : au secours, ils sont devenus fous !

Le ministère de l'Économie et des Finances, à Paris.

Une enquête-choc de l'iFRAP révèle le poids écrasant de notre fiscalité par rapport à l'Allemagne et au Royaume-Uni, mais pas seulement…

Il y a longtemps, très longtemps, la France était championne de la croissance du PIB avec une augmentation moyenne de 5 % par an pendant un quart de siècle, entre 1950 et 1974. Aujourd'hui, elle est championne de la fiscalité avec 360 taxes et impôts et plus de 45 % de prélèvements obligatoires, 9 points de plus que leRoyaume-Uni et 7 de plus que l'Allemagne. Une étude de la Fondation iFRAP en date du 17 décembre vient de nous alerter également sur l'état lamentable dans lequel se trouvent, du point de vue fiscal, l'économie concurrentielle en France et particulièrement les entreprises.

Pour commencer, nos entreprises paient en points de PIB "beaucoup plus que les entreprises allemandes ou britanniques, plus de 18 points de PIB de fiscalité, quand les britanniques sont à 8,6 % et les allemandes à 10,2 %". Les écarts sont gigantesques : 160 milliards avec l'Allemagne, 200 milliards avec le Royaume-Uni. Et cela, chaque année, le différentiel principal provenant des cotisations employeur, 11,6 points de PIB pour la France contre 3,9 pour les Britanniques et 6,8 pour les Allemands.

Il faut ajouter à ce terrible fardeau...

Suite et source : Le Point

Les commentaires sont fermés.